La révolution de la longévité est en marche : démographie et vieillissement

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

En un siècle, l'espérance de vie  a progressé de 30 ans. Au sein d'une même famille  cinq générations peuvent coexister. Des problèmes nouveaux surgissent : que faire de ces années gagnées ? Comment affronter les maladies et les handicaps liés à l'âge ?  Comment se restructure la solidarité familiale ? 

En 2050, selon l'Insee une personne sur trois aurait 60 ans ou plus

La révolution de la longévité est en marche : démographie et vieillissement

En 2050, 22,3 millions de personnes seraient âgées de 60 ans ou plus contre 12,6 millions en 2005, soit une hausse de 80 % en 45 ans.
C’est entre 2006 et 2035 que cet accroissement serait le plus fort (de 12,8 à 20,9 millions), avec l’arrivée à ces âges des générations nombreuses issues du baby-boom, nées entre 1946 et 1975. 
Entre 2035 et 2050, la hausse serait plus modérée. Les personnes qui atteindront 60 ans appartiennent à des générations moins nombreuses. Par ailleurs, les générations du baby-boom nées juste après-guerre approcheront 90 ans : elles parviendront donc à des âges de forte mortalité. 
Le vieillissement de la population française s’accentuerait entre 2005 et 2050 : alors que 20,8 % de la population résidant en France métropolitaine avait 60 ans ou plus en 2005, cette proportion serait de 30,6 % en 2035 et de 31,9 % en 2050. 
Le vieillissement est inéluctable, au sens où il est inscrit dans la pyramide des âges actuelle, puisque les personnes qui atteindront 60 ans à l’horizon 2050 sont déjà toutes nées (en 1989 ou avant).  
L’allongement de la durée de vie dans les années futures ne fait qu’accentuer son ampleur. En effet, même si l’espérance de vie se stabilisait à son niveau de 2005, le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus augmenterait quand même de 50 % entre 2005 et 2050. 
(source insee : Projections de population pour la France métropolitaine à l’horizon 2050)

 

L'enquête HID "Handicap-Incapacité Dépendance" montre que

l'espérance de vie SANS INCAPACITE augmente :  

- 80% des plus de 80 ans vont bien. Ils pallient leur « pluri-mini-handicaps » 
- Aujourd'hui une personne de plus de 90 ans sur trois vit autonome, d'autres ont besoin d'aides partielles ou plus importantes.

Voir aussi L'étude Insee Première d'octobre 2010 consacrée aux centenaires qui révèle qu'à 100 ans, une personne sur deux vit à domicile, tandis que l’autre moitié vit en institution.
Source infographie : Association de maintien à domicile ADIAM

 

Publié dans Âge village le 6 janvier 2020

https://www.agevillage.com/n3-demographie-vieillissement-population-240

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article