Lutte contre l'isolement : les souvenirs des aînés réveillent la vie sociale d'un territoire rural - 43 - Auvergne -

Publié le par Orgris

Lutte contre l'isolement : les souvenirs des aînés réveillent la vie sociale d'un territoire rural  - 43 -  Auvergne -

Rompre l'isolement social des personnes âgées ne se décrète pas. En revanche parier sur la vie sociale en vaut la peine... C'est ce que la communauté de communes du Pays de Paulhaguet vérifie depuis 2011 en mobilisant la richesse des souvenirs des habitants pour le plus grand intérêt de tous.

Dans le cadre de la charte de cohésion sociale du Pays de Lafayette auquel elle appartient, la communauté de communes du pays de Paulhaguet (19 communes, 4.200 habitants) voulait travailler sur l'isolement social des personnes âgées. La communauté de communes, le service social du conseil général, la Mutuelle sociale agricole (MSA) et la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) ont créé un comité de pilotage pour travailler ensemble à ce projet.

        Une première initiative abandonnée suscite un débat de fond

Une première piste est lancée en tentant d’organiser des visites au domicile par des bénévoles. L’initiative a suscité peu d'enthousiasme : peu de volontaires, et une faible participation des communes. “Les critiques portaient sur le fait que la solitude n'est pas propre aux personnes âgées. Chacun avait une définition de l'isolement. Bref, il fallait changer de braquet”, expliquent Sophie Breuil, directrice de la communauté de communes et Jean-François Comte l'animateur de la charte du Pays de Lafayette. Au fil des discussions, émergent plusieurs constats : la vie sociale s'est appauvrie avec la disparition des lieux spontanés de rencontres (commerces, veillées, tâches collectives, messes...) ; les anciens ont de moins en moins l'occasion de faire connaître ce qu'ils ont vécu et transmettre leurs souvenirs ; la difficulté de vieillir est accrue par un sentiment d’inutilité exprimé sous la forme : “je ne sers plus à rien”.

        Réveiller la mémoire du passé : chaque commune choisit son thème

Fort de ces réflexions, le comité de pilotage élabore et transmet aux communes et associations du pays de Paulhaguet une nouvelle proposition : travailler sur l'histoire des villages et du canton en recueillant le souvenir de leurs habitants. Les anciens ne sont donc pas les seuls visés. Même s'ils constituent, évidemment, les acteurs essentiels de ce travail de mémoire. La proposition séduit 12 communes (sur les 19 de la communauté) qui entraînent associations et habitants de toutes générations à réveiller la mémoire du passé. Aucun cadre formel n'est posé. Chaque commune organise les réunions à son rythme et construit son projet petit à petit, en fonction de la matière que chacun apporte : certaines travaillent sur les commerces d'antan, les sobriquets des maisons, les origines du nom du village ou sa création, l'histoire de personnages ou d'activités disparues…

      200 participants de toutes générations et même des touristes !

Depuis l'automne 2011 jusqu'à l'été 2012, au total, près de 200 personnes ont participé à ces réunions qui ont attiré notamment des personnes âgées qui d’ordinaire ne fréquentaient pas les activités, mais qui voulaient être là cette fois, “parce qu'elles avaient des choses à dire”. L'objectif initial est donc en partie atteint. “La démarche séduit même des touristes, résidents secondaires, ou encore des jeunes n'ayant pas grandi dans le canton curieux de connaître ces histoires”, signale l’animateur.

       Des éléments moteurs : implication des élus, supports numérisés, cadastre…

Selon le président du Pays de Lafayette, Philippe Vignancour, plusieurs éléments ont contribué à la réussite de ce projet. A commencer par l'implication des maires eux-mêmes et des élus et membres des centres communaux d’action cociale (CCAS), qui sont les moteurs dans chaque commune. En outre, pour déclencher l'expression de la parole, l'animation se déroule à partir de photos numérisées. “Lors des réunions, nous projetons les documents apportés par les anciens et le groupe en assure les commentaires en direct, raconte l’animateur de la Charte. Les photos sont le meilleur des médias pour déclencher les échanges… " Autre bon vecteur testé pour stimuler la mémoire : le travail à partir du cadastre. “C'est sur cette base que nous avons recherché les sobriquets de maison, les anciens commerces, etc.”, ajoute-t-il. La démarche a pris racine et se prolonge dans le temps (voir encadré).    


    Un journal pour relier le passé et l'avenir

Il aurait été frustrant de laisser ces souvenirs entre quatre murs. Aussi, le projet a abouti, en juin 2012, à l'édition du premier numéro du bulletin "Pays du Paulhaguet : Terre du passé, Terre d'avenir". Ce bulletin - distribué gratuitement à tous les foyers par le CCAS de chaque commune -, valorise le travail effectué par le groupe de chaque village. Déjà de nouvelles pistes germent : des expositions, un "café des habitants", des actions de solidarité (travaux dans l’habitat par exemple). A suivre….


Emmanuelle Stroesser / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

CONTACTS

Communauté de communes du Pays de Paulhaguet

Rue Jeanne-d'Arc
43230 Paulhaguet 
Nombre de communes : 19Nombre d'habitants : 4 200
Nom de la commune la plus peuplée : Paulhaguet , 981 hab.

                Poulet Christian, Président

                Breuil Sophie, Directrice, tél. :04 71 76 98 68, dgs.paulhaguet@orange.fr

Association du Pays de Lafayette

av Henri Veysseyre
43100 Fontannes
Nombre de communes : 113Nombre d'habitants : 48 250

                Vignancour Philippe, Président

                Comte Jean-François, Animateur de la Charte de cohésion sociale, tél. :09 66 84 05 86 ; jfr.comte@orange.fr

 

publié le Lundi 12 Novembre 2012 par Mairie Conseils

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250264366855

Publié dans Inter Génération

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article