UNIversité du SAvoir des VIEux (3° partie)

Publié le par Orgris

U N I S A V I E

  « Ô Dieu, faites que je sois vivant quand je mourrai. » Winnicott   

Les Babayagas (Montreuil 93) mettent en place une UNIVERSITÉ DU SAVOIR DES VIEUX (UNISAVIE) - qui se veut un des lieux de réflexion et d’élaboration d’une vie citoyenne à part entière pour les femmes et les hommes qui pensent que « vieillir c’est vivre ».

Cerner tout ce qui peut aider à échapper au déterminisme : vieillesse = naufrage.

Savoirs des vieux, savoirs sur les vieux, une exigence pour vivre et vieillir en citoyenneté. 

Voici le troisième article présentant les bases du programme UNISAVIE diffusé en 4 séquence

 


 LE TEMPS

Différent selon les âges : si long dans l’enfance (notre enfance nous suit - ou nous précède - jusqu’à notre mort), puis parfois si court dans notre vieillesse où nous ne voyons pas les mois et les années passer.

Le temps vécu, dans les gestes du quotidien, dans le rapport au passé qui tend à envahir le présent, le racornissement du futur. Toujours pouvoir se mettre en projet.

- L'ESPRIT

« Dans le vieil âge il faut ferrailler son esprit» Paul Léautaud

Réflexion sur l’évolution du psychisme ; en dégager les altérations par perte du goût de vivre, ou par des troubles précisément somatiques.

Connaissance des techniques anciennes ou nouvelles de stimulations diverses :

. Travail sur la mémoire,

. Ateliers de lecture partagée,

. Ateliers d'écriture, …

Continuer à faire vivre ses goûts, ses désirs et ses capacités d’expression de toute forme de culture artistique.

Continuer de répondre aux exigences de la culture du lien social. Rester citoyen(ne) jusqu'à la mort.

Echanger nos savoirs et nos pratiques avec les autres cultures comme avec les autres générations.

Ouvrir des forums de discussions sur des grands sujets de société.

Préparer des échanges nationaux, européens, internationaux - congrès - séminaires, etc.. .

- L’EQUILIBRE

Si les approches du corps et celles du mental, du psychisme peuvent faire l’objet de réflexions spécifiques, il reste que le but de ces savoirs est d’aider à préserver, à développer l’équilibre de la personne, pour lui permettre de vivre cette dynamique d’une vieillesse lucide et riche, et pour affronter ainsi l’inéluctable fin de vie.

- LA MORT

«On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible» Saint Exupéry

Apprendre les gestes des premiers secours.

Acquérir une formation sur les soins palliatifs pour une mort paisible.

Soutenir, lorsqu’il a été exprimé, le refus de l'acharnement thérapeutique.

Débattre du suicide assisté, de l'euthanasie.

- L'HABITAT

Les murs, la construction et les sols. L'air, la lumière, l'espace : comment optimiser ces aspects majeurs de notre environnement. Descendre - monter – marcher : activités à maintenir autant que faire se peut. Le souci de l'isolation thermique et phonique. En ce qui concerne un lieu de vie collectif, synergie bien étudiée entre les espaces ouverts vers l’extérieur, les espaces communs réservés aux résidents, et les espaces personnels de chacun. Gestion respectueuse de l’environnement et des exigences de développement durable : en particulier, importance de la gestion de l’eau, des diverses pratiques en vue d’une utilisation optimale de l’énergie, ...

. Retraites,

. Droits de succession – Donations,

. Dernières volontés - Obsèques,

. Droits des Vieux, Maltraitance,

. Euthanasie (ici et ailleurs)


encore un article à venir UNISAVIE

retrouvez UNISAVIE (1°partie ) dans OR GRIS du 4 octobre,

et UNISAVIE (2°partie ) dans OR GRIS du 10 octobre

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article