Un bac pro pour l'accompagnement à domicile ou en structure

Publié le par Orgris

Un arrêté paru au Journal officiel du 24 mai 2011 crée, au sein du baccalauréat professionnel, une spécialité "accompagnement, soins et services à la personne" (ASSP). Celle-ci comporte une option A "à domicile" et une option B "en structure". Ce bac pro est accessible aux élèves de 3e générale et à ceux de 3e découverte professionnelle. Il offre des débouchés dans différents métiers : assistant de responsable de secteur, accompagnant de personnes en situation de dépendance, responsable de petites unités en domicile collectif, accueillant familial...

Les futurs titulaires de ce bac pro auront vocation à intervenir auprès de familles, de jeunes enfants, de personnes âgées ou handicapées. Ils exerceront, auprès de ces personnes, des activités d'aide aux actes de la vie quotidienne et de maintien de la vie sociale et seront à même d'encadrer de petites équipes de professionnels intervenant auprès de ces publics. Les employeurs potentiels sont notamment les associations et entreprises d'aide à la personne, les collectivités territoriales, les structures d'accueil et d'hébergement, voire les particuliers.
La formation, qui se déroule sur trois ans, mêle enseignement général (16h30 par semaine en moyenne) et enseignements professionnels (14h30 par semaine). S'y ajoutent 22 semaines de stages en milieu professionnel (dont six semaines pour la validation du diplôme intermédiaire), répartis sur les trois années. Les enseignements professionnels comprennent notamment des modules portant sur la communication et la relation à la personne, l'organisation et la gestion des activités, le maintien de l'hygiène du lieu de vie et la réalisation des collations, les techniques sanitaires (hygiène, confort et sécurisation de la personne), l'économie et la gestion et, enfin, la prévention, la santé et l'environnement. Les élèves qui souhaitent poursuivre leurs études pourront ensuite entamer un BTS en économie sociale et familiale (ESF) ou un BTS "services et prestations des secteurs sanitaire et social" (SP3S).
L'arrêté du 11 mai 2011 précise les modalités de délivrance de ce baccalauréat professionnel. Ainsi, chaque candidat doit préciser, au moment de son inscription, s'il se présente à l'examen sous la forme globale ou sous la forme progressive (articles D.337-78 et D.337-79 du Code de l'éducation), ce choix revêtant un caractère définitif. Il précise également l'épreuve facultative à laquelle il souhaite se présenter. L'arrêté renvoie à des annexes pour le référentiel des activités professionnelles et le référentiel de certification de cette spécialité, ainsi que pour les modalités, l'organisation et les objectifs de cette formation et pour le règlement de l'examen. Ces annexes seront publiées au Bulletin officiel de l'Education nationale du 16 juin 2011. Afin de permettre la mise en place des cours dès la rentrée prochaine, une version provisoire est toutefois déjà en circulation (voir lien ci-contre). L'arrêté du 11 mai 2011 entrera en vigueur à compter de la session d'examen de 2014, ce délai de trois ans correspondant au temps de formation des actuels élèves de 3e.
La création de cette spécialité devrait contribuer, à terme, à renforcer la professionnalisation et l'encadrement des services d'aide à domicile. Ceux-ci souffrent en effet aujourd'hui d'un manque de relais intermédiaires entre les responsables de ces services et les personnels qui interviennent auprès des publics fragiles et sont très souvent non diplômés (voir notre article localtis du 15 juin 2010).

Jean-Noël Escudié / PCA, publié le jeudi 26 mai 2011 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250261878087

 

Référence : arrêté du 11 mai 2011 portant création de la spécialité "accompagnement, soins et services à la personne", option A "à domicile", option B "en structure", du baccalauréat professionnel et fixant ses modalités de délivrance (Journal officiel du 24 mai 2011). 

Publié dans Services

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article