SOS Urgences Mamans, avec des grands mères occasionnelles - Ile de France

Publié le par Orgris

SOS Urgences Mamans,

avec des grands mères occasionnelles


9 mamies bénévoles sont disponibles à l’appel des parents pour assurer la garde ponctuelle de leur tout-petits. Elles se déplacent au domicile des familles pour que l’enfant reste dans son contexte familial durant l’absence de sa maman. La durée de la garde ne dépasse pas 3 heures.

 

SOS Urgences mamans est le nouveau nom donné au "Relais Mamie-maman", né à Taverny à l’occasion de la Semaine Bleue 2000, organisée par la ville et le Collectif des retraités actifs de Taverny pour entreprendre et réussir ensemble (CRATERE).

 

Ce Collectif CRATÉRE, fer de lance de plusieurs projets et d’une nouvelle stratégie d’action en direction des aînés, est né en 1999, résultat d’une démarche initiée par la ville en faveur de la concertation et l’implication des retraités et personnes âgées dans la vie de la cité.

 

Le relais Mamie-maman s’est inscrit dans cette volonté collective, présente dans le dispositif du CRATERE, de mettre en valeur le potentiel d’action des retraités, utile pour eux-mêmes et pour les autres générations. Appuyé sur une longue expérience professionnelle dans ce domaine, ce projet répond à un besoin important auquel ne peuvent pas forcément répondre les services de la petite enfance.

 

Objectifs :

-  Répondre à un besoin non satisfait des jeunes mères

- Répondre à la solitude que peuvent éprouver les jeunes mères après leur accouchement,…

-  Les aider à envisager leur vie après la grossesse et l’accouchement …


Dès le départ, un principe essentiel a été posé : ne pas entrer en concurrence avec les structures professionnelles petite enfance existantes (Halte garderie, etc.), et jouer les complémentarités entre ces structures et l’intervention du Relais. Des réunions de travail ont été organisées par le Collectif et les responsables des services petite enfance de Taverny pour identifier les besoins des jeunes mamans, l’offre de service existante et le rôle que peut jouer le Relais en complément.

 

Mise en oeuvre de l'action : Pour quelques heures dans la journée, en complément des services spécialisés, une « mamie » vient à domicile s’occuper d’un jeune enfant (de 0 à 3 ans), pour permettre à la jeune maman de sortir, de se promener, de voir des amis, d’aller au cinéma, bref, de « souffler un peu ». Le bilan 2002 met en évidence cinq principaux motifs de demande des mamans auprès du relais : suivi médical, rééducation post-natale, courses, démarches administratives, autres activités.

Les mamies du relais trouvent au travers de cette démarche, l’occasion de rompre leur isolement, de se rencontrer autour des activités du Relais : permanence téléphonique, organisation du planning, communication et échanges sur des divers sujets et activités.

 

Le Relais intervient uniquement pour des enfants de moins de trois ans et en bonne santé,

des jeunes mamans au foyer, des besoins ponctuels et en journée, …

Les bénévoles s’engagent à assurer dans la semaine 2 permanences téléphoniques de 2 heures, et 2 gardes potentielles de 3 heures chacune, au maximum. Les appels des mamans sont communiqués aux mamies disponibles, qui assurent ensuite elles-mêmes leur déplacement.

Un règlement intérieur a été élaboré : règles de comportement, habillement, propreté, discrétion, confiance... Plus concrètement : mise au point des informations importantes sur l’usage de la cuisine, le gaz, l’électricité, le téléphone, la chambre de l’enfant, la salle de bain, etc.…

En vue de la constitution d’un fichier de mamies volontaires, un long entretien avec les volontaires est nécessaire pour juger de leurs motivations, de leurs qualités humaines, pour bien expliquer le rôle du Relais Mamie-maman, ses objectifs, ses limites. Une formation et un « Guide de la mamie » sont proposés lors de l’accueil des bénévoles retenus.

 L’avantage du Relais est qu’il est :

-  très peu coûteux (2 euros la garde)

-  n’exige pas de la maman un engagement durable

-  un usage souple, pas besoin de réserver longtemps à l’avance

-  il ne l’oblige pas à se déplacer loin ou à faire sortir l’enfant de son univers familier

-  l’enfant bénéficie de soins attentifs par une personne disponible

Les bénévoles sont aujourd’hui 9 en tout, dont seulement un homme, qui, d’ailleurs, après une première expérience, ne fait plus de garde d’enfant. Ils (elles) ont de 57 à 70 ans, paraissent très satisfaits de leur activité. Tout en exerçant une activité très utile, les bénévoles de l’associaition se font également plaisir ces contact de "grands-mères occasionnelles" auprès des nourrissons et des jeunes enfants. Toutes les semaines, ils (elles) se réunissent pour établir un planning afin d’assurer les permanences et répondre aux demandes.

.« Le contact des autres nous permet d’évoluer et de rester en forme. L’essentiel, c’est de ne pas rester dans son coin, mais d’écouter, de modifier son statut en fonction de ce qu’on est. C’est enrichissant, on apprend tout le temps. » dit une bénévole…

 « Le croisement entre des gens qui viennent des entreprises et le secteur social, ça aide à voir les choses autrement et ça crée du lien social. Le travailleur social ne peut pas vraiment faire ça. Il n’a pas la même disponibilité. Nous, nous n’avons pas d’enjeux politiques ou économiques. Nous abordons, chacun, des choses qui nous plaisent et qui enrichissent le groupe. » dit une autre…

Contact: Viaud Marie-Thérèse responsable

CCAS, CIAS "CRATERE", 105 rue du maréchal Foch

95150 Taverny Ile-de-France, Tél: 01 34 18 72 18

Site: http://www.ville-taverny.fr, Email: social@ville-taverny.fr


info prise sur le site d'accor d'age

http://www.accordages-intergeneration.com/_v4/menu-horizontal-haut/banque-experiences/solidarite-proximite/9-mamies-benevoles-sont-disponibles-appel-parents-pour-assurer-garde-ponctuelle-leur-tout-petits-elles-se-deplacent-au-domicile-familles-pour-enfant-reste-dans-son-contexte-familial-durant-absence-sa-maman-duree-garde-ne-depasse-pas-3-heures-307.html

Commenter cet article

corinne 10/11/2009 10:24


Je vois qu'au moins mes recherches ont servi .... a+
Corinne