Plus qu'un jardin, une plateforme de microprojets - Picardie – 60 -

Publié le par Orgris

Plus qu'un jardin, une plateforme de microprojets - Picardie – 60 -

"De la culture du jardin au jardin des cultures", c’est le nom du projet initié par le CCAS de Creil autour d’un groupe de seniors. Cette action lancée en 2011 s’inscrit dans l’agenda 21 de la ville aux 107 nationalités.

La ville de Creil (Oise, 34.000 habitants) a une population plutôt jeune avec 30% d’habitants de moins de 25 ans. L’une des orientations générales données par les élus consiste à encourager les démarches participatives et intergénérationnelles dans toutes les politiques développés par la ville. Exemple avec ce jardin partagé.

    Ecoute attentive des personnes âgées

Le public des seniors est souvent réputé difficile à mobiliser. C’est pourquoi les agents du CCAS de Creil ont à cœur d’être très attentivement à leur écoute. Lorsqu’un animateur du CCAS entend par hasard, à l’épicerie sociale du centre d'économie sociale et d'aide municipale, une discussion fort animée entre des personnes âgées sur le jardinage, il cherche à développer l’idée. "En tant que travailleurs sociaux, nous analysons les besoins et cherchons à les mettre en œuvre en structurant les démarches, commente la directrice du CCAS, Jacqueline Ramelet. L’idée de créer un jardin était l’occasion de remobiliser les seniors sur la vie municipale, en complément d’actions plus classiques telles que le repas des aînés ou les voyages organisés. L’activité jardinage est à la portée de tous et crée du lien social. Elle sollicite les savoirs et compétences des personnes âgées, tout en faisant écho à des souvenirs d’enfance pour beaucoup de personnes. C’est ainsi qu’est né le jardin du CCAS.". Le CCAS n’a pas été pourvu de moyens supplémentaires : il s’est appuyé sur les services communaux, notamment les serres municipales pour les graines et le service espaces verts pour les outils.

  Accompagner l’éclosion d’autres projets

L’animateur du CCAS en charge du jardin a créé un groupe de travail en 2011 avec les personnes âgées intéressées. L’objectif étant de les associer aux décisions très pragmatiques qui permettent de concrétiser un projet : qu’il s’agisse fixer un rendez-vous hebdomadaire pour jardiner ensemble, réunir le matériel nécessaire, choisir les plantations... Après une année test, de nouveaux questionnements sont apparus, comme les problématiques d’économies d’eau et d’énergie, qui ont fait naître d’autres projets en 2012. Ainsi le CCAS a inséré dans son programme d’animations, une campagne de sensibilisation sur les économies d’énergie et des interventions sur la gestion de l’eau. D’autres microprojets nés du jardin ont été réalisés : un atelier bricolage pour réaliser des jardinières surélevées adaptées aux personnes âgées, ainsi qu’un atelier cuisine pour suivre les productions saisonnières du jardin, des pique-niques l’été. Au fil du temps, le jardin est devenu un lieu de lien social et de rencontres entre générations. Cette évolution du projet s’est faite de manière naturelle : par une analyse empirique des besoins, une observation des pratiques et une écoute attentive des réactions des uns et des autres.

   Parmi les leviers : mobilisation en interne et avec les partenaires

Le CCAS de Creil compte 50 agents qui sont tous informés des projets en cours. Même s’ils ne sont pas directement impliqués, ils jouent tous le rôle de vecteurs d’informations. "Ce projet a réussi parce qu’il a été co-construit avec les principaux intéressés, constate la directrice. Mais également parce que les agents du CCAS partagent les projets et y contribuent à leur façon en informant tous les acteurs. C’est ainsi qu’un travail important de partenariat a été effectué avec les associations qui œuvrent sur le territoire. Résultat : au sein du CCAS, les agents sont valorisés grâce au projet d’innovation sociale. C’est très positif pour des métiers qui peuvent s’avérer difficiles !"

Le jardin créé en 2011 a valu au CCAS de Creil de recevoir le prix "Bien vieillir dans la société" de l’Union nationale des CCAS (Unccas) avec la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) et les Fondations d’AG2R La Mondiale.

Cécile Perrin, publié le 19 mai 2014 pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

CONTACTS

CCAS de Creil, 80 rue Victor Hugo, 60100 Creil ; Tél. : 03 44 62 70 27

Nombre d'habitants : 34 000

Nicole Capon ; Première adjointe : nicole.capon@mairie-creil.fr

Jacqueline  Ramelet ; Directrice du CCAS : Jacqueline.ramelet@mairie-creil.fr

http://www.mairieconseils.net/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250267091209

Publié dans Inter Génération

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article