Personnes âgées : Même après 80 ans, l'activité physique allonge l’espérance de vie.

Publié le par Orgris

Bouger à tout prix : Successful aging

Pratiquer une activité sportive est vivement recommandé pour se maintenir en forme.

Faire de l’exercice de façon régulière permet également de prévenir de nombreux problèmes de santé. Si l’on conçoit aisément que l’activité physique quotidienne puisse contribuer à préserver la santé des plus âgés, la plupart des études qui avaient pour but d’objectiver cette relation étaient jusqu’ici basées sur les réponses des participants à de simples questionnaires portant sur leurs habitudes de vie ou bien sur la pratique d’exercices de type sportifs.

Pour évaluer les bienfaits de l’exercice dans son ensemble, près de 900 individus âgés de 82 ans en moyenne ont été suivis pendant 4 années, après avoir mesuré de manière objective leur niveau quotidien d’activité physique. Pour cela, ils avaient dû, au moment de leur recrutement, porter pendant 10 jours, 24h/24, un actimètre de poignet, appareil permettant d’enregistrer l’ensemble des mouvements et leur intensité tout au long de la journée.

Au cours de cette étude, 212 décès ont été recensés. Après ajustement sur l’âge, le sexe et le niveau d’instruction, le risque de décès était diminué de 30% chez les personnes les plus actives, comparées à celles qui étaient sédentaires. Cette relation, bien que légèrement atténuée, demeurait très significative même après prise en compte des diverse situations telles que démence ou maladie de Parkinson, dépression, maladies chroniques ou antécédents d’accident vasculaire cérébral.

Ces résultats, obtenus à partir de mesures objectives, montrent que, comme on pouvait l’espérer, toute activité physique peut être bénéfique, notion importante au grand âge lorsqu’il devient difficile de motiver les personnes à s’engager sur le long terme dans des activités sportives. De telles observations sont également tout à fait encourageantes pour les patients âgés qui souffrent de pathologies chroniques.
Auteur : G. Hamon - Successful Aging, Boulogne-Billancourt
Références : Buchman AS et al. Arch Intern Med. 2012;172:444-446


publié dans Agevillage le 10/04/2012

http://www.agevillagepro.com/actualite-8012-1-personnes-agees-meme-apres-80-ans-l-activite-physique-allonge-l-esperance-de-vie.html

Commenter cet article