ECTI en Baronnies provencales : Mobilisation des seniors , une opportunité pour les territoires - 26 Rhône Alpes

Publié le par Orgris

Mobilisation des seniors, une opportunité pour les territoires :

Partenariat innovant entre ECTI Drome Ardéche

et le syndicat mixte de Baronnies Provençales (SMBP) 

Les territoires ruraux sont les terres d’élection pour les "retraités". Après des vies actives diversifiées, ces seniors constituent un vivier de ressources pour le territoire : expérience, savoir-faire, réseaux, dynamisme et disponibilité. Encore faut-il les identifier, leur faire appel, les mobiliser. Un vrai gachi de matière grise pour nos territoires ruraux.

Fin 2007, le syndicat mixte de Baronnies Provençales (SMBP) est créé pour préparer la création d’un Parc Naturel Régonal. http://www.baronnies-provencales.fr. (130 communes, des Ccommunautés de communes, 2 départements, 2 régions). La phase de préfiguration s’ouvre octobre 2007, avec pour objectif principal l’élaboration d’un projet de charte.

Le groupe ECTI Drôme-Ardèche propose de « mettre ses compétences et son temps au service du projet de PNR … ». Suite à cette proposition, une rencontre est organisée.

Le SMBP et ECTI sont de culture et de mode d’intervention très différents. Ils ne se connaissent pas, ils se découvrent. Après avoir mesuré l’intérêt et l’innovation de la proposition, le SMBP réalise qu’il a une posibilité de partenariat inattendue, et, après échanges, intègre le groupe ECTI à la démarche de diagnostic.

Les ECTI doivent inventorier leurs compétences, intégrer l’ « approche territoriale ». Ils font des propositions. Ils découvrent les méandres de l’intercommunalité, le contexte et les contraintes du dossier. À l’été cette collaboration débouche sur une convention, et à la fin de l’année les travaux démarrent sur les thématiques retenues - eau, déchets, énergie - 3 volets du diagnostic préalable au Parc. Les 3 équipes se mettent au travail, accompagnées par une chargée de mission du SMBP, garante de l’adéquation à la démarche de projet de territoire : C’est un jeu d’acteurs innovant qui se construit, chaque partenaire découvrant peu à peu les contraintes de l’autre, soucieux d’arriver à un partenariat non habituel, mais correspondant à une utilisation opérationnelle des compétences de chacun.

Les travaux rendus sont d’un excellent niveau. Cette réalisation est une expérimentation partenariale innovante, à reconduire pour essaimer.

L’association ECTI est un réseau d'experts bénévoles retraités apportant assistance et conseil aux différents acteurs pour l’expansion économique et sociale, la promotion et le maintien de l'emploi, et l’accompagnement des pays émergents. http://www.ecti.org/

Biplan les connaissait par ses actions de parrainage de créateurs d’entreprise.

Les Ectiens viennent de l’entreprise, et leurs compétences sont surtout dans la production et le sectoriel. Mais quand un Ectien prend sa retraite en milieu rural, il s’intéresse à la qualité de vie de ce territoire « choisi », il est prêt à mettre son savoir faire au service de ce territoire.

La démarche d’un Ectien de « se mettre au service Syndicat mixte de préfiguration du projet de Parc des Baronnies Provençales» est une première. Cela ne fait pas partie des interventions habituelles d’ECTI. L’engagement de la structure restera un peu formel, et seuls les membres volontaires participeront à l’opération. Pour cela les Ectiens ont du apprendre « le développement territorial partenarial», leur culture professionnelle étant celle des entreprises de « production »(logique sectorielle, rarement transversale).

C’est aussi une confrontation entre générations, la découverte de milieux qui s’ignorent : rural/urbain, cadres de colletivités locales/cadres du privé. Pour les Ectiens, c’est la découverte de la complexité des problèmes liés aux territoires, des rapports de négociation qui ne sont pas que hièrarchiques, de la qualité des élus et agents territoriaux…

Le SMBP, chargé de la préfiguratione du PNR, ne connaissait pas ECTI, il n’avait jamais eu ce type de proposition. Pour y répondre, il lui a fallu intégrer cette offre dans un processus global de diagnostic, repérer les collaborations ECTI possibles dans les cadres donnés, mettre en lien avec les collectivités, s’articuler avec les services techniques et les prestataires partenaires…

 

Et aujourd’hui ?

Le récit de cette « aventure » intéresse fortement  d’autres territoires qui aimeraient s’en inspirer.

Il faudrait réaliser d’autres expériences de ce type pour avancer.

- Le SMBP n’a pas relancé ECTI pour d’autres travaux. Le SMBP est en phase de préfiguration, il rédige sa Charte en interne avec une petite équipe. Sur les bases du diagnostic, le travail des commissions a pris le relais (Diagnostic : http://www.baronnies-provencales.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=97:le-diagnostic-territorial-accessible-en-version-provisoire&catid=35:actualites&Itemid=1)

- Pour ECTI, participer à des actions de développement territorial n’est pas inscrit dans les priorités nationales. Mais par contre, ECTI fait beaucoup d’intervention dans les pays en voie de développement : peut-on intervenir dans ces territoires sans avoir une approche territoriale ? On n’incite pas à faire chez soi ce que l’on traite dans les pays en développement ? L’association pourrait ouvrir un chantier de confrontation et de capitalisation sur les réalisations de ce type. Notre monde rural a lui aussi droit au développement équitable et durable.

 

BIPLAN fera tout ce qu’il peut pour faire connaître cette action exemplaire dans le projet « Or Gris » du Réseau Rural Français Cela est diffusé par FNCIVAM – BIPLAN sur le tout nouveau blog or-gris.org : « Mobiliser les potentialités des seniors, leurs apporter les services adaptés, participer au développement des territoires ruraux » 


Premiers constats et éléments d'analyse pour avancer : 

ECTI : Démarche possible grâce à la dynamique associative, à l’existence du collectif ECTI 07/26 et la volonté de quelques adhérents locaux.

Fiche de compétence (haut niveau) de chaque volontaire ECTI (centrée sur les besoins du SMBP)

ECTI s’approprie la démarche développement territoriale, pour ses adhérents habitués à la production sectorielle.

Difficulté à se faire reconnaître d’entrée par le SMBP (démarche inhabituelle, méconnaissance)

Les Ectiens élaborent des projets en fonction de leur vision du projet. La réponse du SMBP ne retient qu’une partie, le volet « éducation à l’environnement » qui tenait fort à cœur de certains n’est pas retenu car on est en phase de diagnostic et pas de rédaction de Charte.

Un ECTI responsable de dossier s’est désisté tardivement et il a fallu pallier à la situation, et cela a été lourd.

SMBP : Découverte de nouvelles ressources, dépassement des images toutes faites sur les « retraités »

Nécessité de surmonter les réserves/réticences des techniciens responsables des dossiers concernés (c’est quoi ça ?), celles des prestataires et consultants locaux (concurrence déloyale ?…), des élus du Syndicat Mixte (c’est quoi ça ?)…

Signature d’une convention avec cahier des charges

Thématiques proposés et retenues par le SMBP: eau, déchets, énergie, PLU/transports

Signature d’une convention pour les 4 thèmes. Elle prévoit une indemnisation pour les déplacements (fort juste par rapport à ce qui a été fait mais il était difficile d’évaluer pour une première expérience)

Une technicienne du SMBP est chargée de l’accompagnement des groupes pour la réalisation des diagnostics. Ce suivi a été fort apprécié des deux. 

Un an après, quel bilan pour les acteurs

ECTI : Pour les membres de ECTI participants :

Découverte de domaines techniques non connus, en particulier l’eau et les déchets

Souhait d’être acteur dans le travail préliminaire à l’élaboration de la Charte.

L’ouverture faite par le travail en équipe au sein d’ECTI, la relation avec l’équipe du SMBP, la participation à une démarche de développement territorial.

Se sentir plus acteur sur son Pays, participant…

Personnel : Garder un pied dans la vie active.

Stimulation forte pour l’utilisation des ressources Internet (peu développées au temps de leur activité)

Grosse fatigue pour l’énergie déployée, au sein d’ECTI, avec le SMBP, avec la réalisation des dossiers.

C’est une innovation un peu isolée, qui a des difficultés avec le fonctionnement de l’association ECTI et ses règles (pas de reprise par ECTI 07/26, aucune diffusion dans le réseau national)

-    Certains adhérents sont d'accord pour intégrer ces missions dans ECTI, un axe enc ore peu exploré, et ou ECTI pourrait être performant.

SMBP: Difficultés, sur certains dossiers, de prise de contact avec les maires du Syndicat Mixte.

Salue l’excellent niveau des dossiers, particulièrement l’eau et les déchets/ rendu final

Pour les autres, le dispositif n’était sans doute pas totalement adapté. Ce travail concernait le diagnostic de territoire. Il faut rappeler qu’un diagnostic territorial « partagé » du territoire a pour objectifs d’établir un état des lieux initial de référence et de montrer les tendances d’évolution du territoire, de mettre en évidence les enjeux de développement durable et de protection des patrimoines. C’est le « T zéro » du projet. On en était donc pas encore aux propositions ce qui a pu frustrer certains.

La structure maître d’ouvrage doit piloter ce type de commande, pour les suivre, les orienter, les recadrer si nécessaire dans un système d’acteurs plus complexe, moins linéaire que celui de l’entreprise. Quand on a dirigé, on n’a pas l’habitude de se faire « recadrer » ! C’est un jeu d’acteurs nouveau pour la plus part.

Nécessité d’animation, de contacts réguliers

Le grand avantage était d’avoir un groupe constitué à compétences multiples, qui a porté la proposition pour le collectif. Généralement, on rencontre des seniors volontaires mais individuels, sans coordination entre les compétences et les propositions.

Expérience positive et innovante de relation entre 2 réseaux qui ne se connaissaient pas du tout

C’est une approche innovante du « jeu des acteurs » sur un territoire

 

Affaire à suivre, à diffuser : Le chantier est ouvert.

FNCIVAM et BIPLAN sont  amateurs de toute réflexion complémentaire, toute action sur le sujet.
Il y aurat des suites, cest promis
.

 

 

 

 

Commenter cet article