Les services à la personne, bilan 2011

Publié le par Orgris

Les services à la personne

En 2011, les services à la personne ont représenté 830 millions d’heures de travail. Les personnes âgées ainsi que les ménages aisés sont les principaux utilisateurs de ces services.

3,8 millions de ménages, soit 13 % d’entre eux, ont eu recours aux services à la personne ; et plus de la moitié ont plus de 70 ans (20 % de la tranche d’âge). Pour plus des 3/4 d’entre eux, il s’agissait d’aide ménagère.

Les ménages utilisateurs consacrent en moyenne 4 % de leur revenu disponible aux services à la personne. Les ménages aisés sont ceux qui font le plus de dépenses pour ces services, en moyenne 2 390 euros et sont les principaux bénéficiaires des avantages fiscaux qui se sont montés à 3,7 milliards d’euros en 2011. Mais la mise en place du crédit d’impôt sur le revenu en 2007 a permis une meilleure redistribution vers les ménages modestes et, en particulier, les familles monoparentales.

Les ménages âgés, si nombre d’entre eux n’ont eu aucun avantage fiscal en 2011, bénéficient d’exonérations de cotisations sociales et d’aides directes, dont les montants sont aussi importants que les avantages fiscaux.

Les politiques de solvabilisation de la demande ont ainsi bien réintégré une part du travail non déclaré. On estime que la part de celui-ci a effectivement diminué sensiblement entre 1996 et 2005 (- 56 %), tandis que les effets seraient beaucoup plus limités entre 2005 et 2011 (environ – 10 %), ne serait-ce que par l’impact de la crise, et parce qu’une partie importante avait déjà été réintégrée auparavant. 

Le document :
2014-063 - Les services à la personne (août 2014) (pdf - 2.2 Mo) 
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2014-063.pdf

Info venant de clés du social du 20 septembre 2014 http://www.clesdusocial.com/services-a-la-personne-principaux-utilisateurs-les-personnes-agees-et-menages-aises?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=Négo_collective_:_le_bilan

Publié dans Services

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article