Les seniors, une nouvelle main d’œuvre pour les vendages - Bourgogne

Publié le par Orgris

Les seniors, une nouvelle main d’œuvre pour les vendages

L’effet conjugué du cumul emploi-retraite et de la crise économique actuelle pousse certains retraités à se faire embaucher pour les traditionnelles vendanges du mois de septembre. Un petit complément de revenus qui est toujours le bienvenu !

Comme le souligne un intéressant reportage diffusé sur France 2, le 27 août lors du JT de 13h, alors que vient de finir la saison des vendanges, les vignerons n’ont cette année, aucune difficulté à trouver de la main d’œuvre (10.000 vendangeurs recherchés rien que pour le Beaujolais).

 

Jusqu’à maintenant, les recruteurs trouvaient leurs saisonniers parmi les étudiants ou les chômeurs.

 

Désormais, ils embauchent également des retraités qui souhaitent améliorer leurs fins de mois. C’est le cas d’un homme de 65 ans, qui, pour faire face à un pouvoir d’achat qui s’est considérablement réduit au cours des dernières années, n’hésite pas à retrousser ses manches pour aller cueillir les raisins. Il est vrai qu’à 60 euros la journée, cela vaut le déplacement.

 

Pourtant, ce travail n’est pas de tout repos, loin s’en faut. Huit heures par jour, à se lever, se baisser, se relever, puis porter des paniers remplis de raisins… Alors, attention aux courbatures !

 

On soulignera que l’année dernière déjà, de nombreux « seniors vendangeurs » participaient à la cueillette des pommes et des poires. Une nouvelle tendance qui semble donc se dessiner de saison en saison.

Jeudi 27 Août 2009 venant de seniors actu.

http://www.senioractu.com/Les-seniors,-une-nouvelle-main-d-oeuvre-pour-les-vendages_a11330.html

Commenter cet article