Les départements d’Outre-Mer face aux défis du vieillissement démographique et des migrations

Publié le par Orgris

Les départements d’Outre-Mer

face aux défis du vieillissement démographique et des migrations

Nous avons des départements d'Outre-Mer (DOM) l'image de sociétés jeunes à la démographie galopante. Or, mise à part en Guyane, la réalité est à l'opposé : la Martinique, la Guadeloupe et La Réunion font partie des départements français les plus concernés par le vieillissement démographique. Il y sera très rapide, un défi à relever avec celui des migrations, comme nous l'expliquent Didier Breton, Stéphanie Condon, Franck Temporal et Claude-Valentin Marie, responsable d'une enquête de l'Ined et l'Insee sur ces questions dans les DOM.

La population des quatre départements français d'Outre-Mer (DOM) est plus jeune que celle de la métropole : en 2006, 35 % des habitants de La Réunion avaient moins de 20 ans, 31 % en Guadeloupe, 29 % en Martinique et 45 % en Guyane, contre 25 % en métropole.

Mais la population y vieillit paradoxalement plus vite sous les effets combinés de l'allongement de la durée de vie, la diminution des naissances et l‘émigration des jeunes actifs (hommes et femmes).

D'ici 2030, on prévoit un doublement de la part des plus de 60 ans dans les trois îles. Le chômage et la précarité de nombreux actifs font craindre des conditions difficiles pour les futurs retraités qui risquent de ne pas pouvoir bénéficier autant qu'aujourd'hui de la solidarité familiale.

Sommaire

* D'ici 2030, doublement de la part des plus de 60 ans dans les DOM insulaires

* Le rôle clé des migrations

* Les solidarités familiales à l'épreuve du vieillissement

* Une enquête de l'Ined et de l'Insee spécifique aux DOM

D. Breton, S. Condon, C-V. Marie, F. Temporal

Population et sociétés, N°460, Octobre 2009, 1,50 €. n° ISSN 0184 77 83

http://www.ined.fr/fr/ressources_documentation/publications/pop_soc/bdd/publication/1480/

Pour lire l'info gratuitement, voir boîte "Téléchargement(s)" à droite de ll’info sur le site INED

Commenter cet article