Le projet vacances, une solution concrète et originale au besoin de répit des aidants

Publié le par Orgris

Une étude a été réalisée par Vacances Ouvertes sur le nombre d’aidants familiaux et leur accès aux vacances*. L’enquête INSEE « Handicaps, Incapacités, Dépendance » révèle que 28% des personnes de plus de 60 ans bénéficient d’une aide régulière. Ce taux rapporté à la population française de plus de 60 ans (soit 11.9 millions en 2007) conduit à l’estimation suivante : environ 3.7 millions de personnes sont en situation d’aidant en France.

Difficile d’obtenir une idée précise du nombre d’aidants en France. Mais avec l’augmentation à venir du nombre de personnes dépendantes, on peut être certain que le rôle des aidants va devenir crucial. De nombreuses études prouvent que prendre en charge une personne âgée a des impacts négatifs :

les aidants négligent leur santé**alors qu’apparaît une « pathologie de l’aidant » et que leur taux de mortalité est supérieur à la moyenne***

les aidants s’isolent avec le temps et peuvent subir des difficultés financières s’ils doivent quitter leur travail. Par conséquent, être aidant peut mettre en danger la santé physique et psychique d’un individu.

Ils sont : • 75% à ressentir une fatigue morale et physique ou à subir un stress inhérent à leur

Fonction • 40% des aidants familiaux affirment que leur rôle ne leur permet plus de partir en vacances****.

Or, ils sont un maillon clé dans le maintien à domicile. 80% des personnes âgées aidées vivent à domicile grâce à leur entourage*****. Le soutien aux aidants familiaux est donc indispensable à l’heure actuelle.

Les réponses à apporter aux aidants familiaux doivent être de diverses natures :

• mise à disposition d’informations

• soutien psychologique

• organisation de temps de répit.

Vacances Ouvertes apporte des solutions à ce dernier point.

* - L’étude complète est disponible sur demande

** - Voir Étude Régionale de Santé « Femmes aidantes et santé », 2002, M. Valette et M. Membrado

***- Voir NOVELLA J.L., MORENNE I., JOVENIN N., BLANCHARD F., « Prévenir le syndrome de l’épuisement de l’aidant du sujet âgé pour un meilleur maintien à domicile », la revue de gériatrie, février 2001, n°2, tome 26

****- Selon l’outil quantitatif « échelle de Zarit » qui mesure le « fardeau de l’aidant »

***** - INSEE 2002-2003 - Données sociales

À qui s’adresse le dispositif Vacances ouvert’ »s pour les aidants ?

Le dispositif concerne les aidants familiaux, c’est-à-dire les personnes assumant une aide quotidienne et multiforme auprès d’un parent âgé et/ou dépendant. Il s’agit dans la majorité des cas (90%) du conjoint, d’un enfant de la personne âgée ou dépendante, parfois d’un voisin ou d’une relation amicale.

Les bénéfices attendus

Le principal but de ce dispositif est de prévenir le risque d’épuisement de l’aidant familial.

L’implication de l’aidant dans un projet vacances peut engendrer deux types d’effets qu’ils soient directs (survenant rapidement après le projet vacances) ou plus indirects (dont la survenance est liée au travail réalisé après le projet vacances).

 


Une expérimentation a été menée depuis 2008 en Poitou-Charentes. Celle-ci a permis d’évaluer les besoins des aidants comme des structures porteuses de projet.

Aujourd’hui, plus de 3.7 millions de personnes sont aidants. Ils sont fragilisés et 40% déclarent que leur rôle ne leur permet plus de partir en vacances.

Monter un projet vacances avec les aidants, c’est faire le pari de la valorisation des personnes par le biais d'une action originale, qui leur procure bien-être et énergie et qui les renforce dans leur rôle d’aidant.

Vacances Ouvertes propose à toute structure :

* une aide financière, versée en chèques vacances grâce à son partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances, sous conditions.

    * une aide méthodologique au montage de projets

Les aides au départ en vacances des aidants

Vous pouvez solliciter à tout moment de l'année l'ANCV ou Vacances Ouvertes pour réfléchir à un projet vacances pour les aidants. Une rencontre sera organisée si besoin.

Peuvent être soutenus les projets de vacances individuels ou collectifs, accompagnés par des professionnels / bénévoles ou non :

* avec des aidants, et/ou les personnes aidées, et/ou les autres membres de leur famille

* prévoyant des départs d'au moins 4 nuits en France à toute période de l'année

Les types de départs possibles :

* départ aidants-aidés dans le cadre du programme Seniors en Vacances de l'ANCV, avec la possibilité d'un programme de formation : Présentation générale : http://seniorsenvacances.ancv.com

Pour les acteurs sociaux :  http://seniorsenvacances.ancv.com/Collectivite-Associationlink

* départ des aidants en individuel, avec ou sans la personne aidée, par l'intermédiaire de Vacances Ouvertes qui s'associe à l'Agence Nationale pour les Chèques-Vacances pour l'aide au départ des aidants

avec la mise en place de journées de sensibilisation à destination des acteurs sociaux

L'association proposera des journées de sensibilisation et d'information sur la thématique des vacances pour les aidants familiaux (solutions, impacts...) dès l'automne 2010, dans ses quatre régions partenaires : Nord-Pas de Calais, Picardie, Poitou-Charentes, et Aquitain

www.vacances-ouvertes.asso.fr/aidants/argumentaire.html


Publié dans Services

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article