La communauté de communes du pays de Pévèle maintient les seniors au coeur de la société locale

Publié le par Orgris

Vieillissement - La communauté de communes du pays de Pévèle maintient les seniors au coeur de la société locale, avec un référant senior et un travail sur la mémoire…

Depuis 2002, la communauté de communes anticipe les besoins engendrés par le papy-boom en matière de santé, de maintien à domicile, de services, d'activités sociales, physique et culturelles. Elle développe des réponses de proximité, favorise le libre choix de l'usager et souhaite que chaque retraité reste un acteur à part entière.

Dans chaque commune, un élu référant Sénior contribue à la réflexion intercommunale, avec pour partenaire essentiel EOLLIS, plateforme de santé pluridisciplinaire, dont le but principal est de renforcer la cohérence des actions et de promouvoir une prise en charge humaine et adaptées aux personnes âgées.

EOLLIS (Ensemble Organisation du Lien pour Lutter contre l'Isolement et promouvoir la Santé)

_________________________________________________________________________________________________________

Déjà en 2011 le Pays de Pévèle a fait revivre des trésors de mémoire

Les personnes âgées ont toutes des histoires passionnantes à raconter, des anecdotes, des tranches de leur vie, ou de la vie de leur commune, qu'il serait dommage de perdre. C'est à partir de cette réflexion que la commission Action Seniors de la communauté de communes du Pays de Pévèle -qui regroupe 19 communes et près de 40.000 habitants au sud de la métropole lilloise- s’est mise au travail. En 2007, des "cercles des souvenirs" se sont constitués dans plusieurs villages avec un objectif simple : collecter le plus possible de "petites histoires" vécues par les habitants et en faire profiter le public, le plus largement possible. Cinq cercles ont fonctionné jusqu’en 2010, de manière autonome. Cinq nouveaux cercles ont vu le jour, suite au travail réalisé par les premiers. Les participants sont âgés de 60 à 97 ans.

     De l’oral à l’écrit…

Christel Duborper, vice-présidente de la communauté de commune chargée de l'action sénior, précise le cadre de ce travail de collecte : "Nous ne cherchons pas à faire œuvre d'historien, ni à faire de la littérature. Nous voulons retrouver les histoires amusantes, tendres, sensibles et restituer ces souvenirs". Les communes partantes trouvent un animateur bénévole chargé d’organiser les rencontres autour d’un café, par exemple. Les seniors évoquent des souvenirs et naturellement, la conversation s’étoffe. Emotion, rires, le temps passe très vite et on prend rendez-vous pour une prochaine fois, pour avoir le temps d’écrire l’histoire que l’on a raconté et de chercher des photos, des documents pour étayer les récits.

Les personnes qui racontent ne sont pas toujours à l’aise pour passer à l'écrit. Aussi, l'animateur prend le relais et propose un écrit qu’elles valideront. De cette manière s'est constitué ce que Christel Duborper appelle un "trésor de mémoire". Fin 2009, la communauté de communes a édité un ouvrage, reprenant quelques-unes des histoires collectées, et l'a distribué aux habitants des dix-neuf communes, suscitant beaucoup d’intérêt et de nouvelles adhésions.

     De l’écrit au conte, du conte à l’art plastique… les souvenirs animent le présent

La commission sénior et la commission culturelle de la communauté de communes ont ensuite imaginé de confier les textes à un conteur. Celui-ci s'est imprégné de l'ambiance des cercles des souvenirs et a crée un spectacle. Au dernier trimestre 2010, six représentations ont eu lieu, dont l’une a été filmée.

Une version courte du spectacle de contes a été projetée aux enfants des centres aérés et il leur a été proposé de transcrire, sur une tablette de terre de la Pévèle, ce qu'ils en avaient retenu : un mot, une phrase, un dessin. Les tablettes ont été exposées lors des journées du patrimoine en septembre 2011. En 2011, ces journées du patrimoine étaient dédiées au Cercle des Souvenirs. Les séniors ont trconstitué la classe d’une ancienne école, une cuisine d’avant guerre, un estaminet…

Parallèlement, la communauté confiait le premier ouvrage à un éditeur lillois : le premier tome de Paroles d'automne a été publié. Sur les cent cinquante textes écrits, le livre n’en compte qu’une vingtaine. Aussi, en reconnaissance du travail fourni, mine d’information pour les communes, la communauté s’apprête à publier la version intégrale des textes au format livre de poche, en attendant le tome 2 de Paroles d’Automne, qui sortira fin 2012.

"La dynamique de ce travail de mémoire est plus forte qu’on ne l’aurait cru. Je pense, conclut Christel Duborper, que nous avons démontré que les séniors ont beaucoup à donner et qu’il est important de les y encourager si l’on veut garder ces grands pans de mémoire".

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Le livre Paroles d'automne peut être commandé chez l'éditeur lillois : emmanuel@editions-etagere.com

 paru dans Mairie conseil du 14 octobre 2011

CONTACTS : 

 Communauté de communes du pays de Pévèle : 85, rue de Roubaix -BP 18 : 59242 Templeuve  Tél. : 03 28 76 99 78 - Christel  Duborper : vice-présidente à l'action senior : christel.duborper@wanadoo.fr

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article