La cohabitation intergénérationnelle, un échange de bons procédés

Publié le par Orgris

Il s’agit d’une idée simple : loger des jeunes à la recherche d'un logement chez des seniors disposant d'une chambre vacante. En région Centre, 2 associations gèrent ce type de cohabitation : At Home Crochus et Un toit en partage.

     Un toit, deux générations

Grâce à l’échange de bons procédés et à la bonne volonté de chacun, ce mode de logement alternatif vise à lutter contre la solitude des seniors et à répondre aux difficultés d’accès au logement des jeunes.

At Home Crochus et Un Toit en partage mettent en relation les personnes âgées et les jeunes (de 18 à 30 ans) désireux de tenter l’expérience de la cohabitation.
Deux formules de cohabitation ont été mises en place:
- le logement contre présence (le jeune est logé gracieusement chez le senior, contre une présence régulière et rassurante, dans un esprit d’entraide) ;
- le logement contre petite indemnité (la présence régulière du jeune n’est pas imposée, mais il paie une contrepartie financière, permettant au senior d’assurer un complément de revenu).
Il s’agit bien d’assurer une présence en habitant auprès de seniors, et non d’un emploi de dame de compagnie! Si rien ne l’oblige à participer aux tâches ménagères, le jeune doit se considérer comme en visite chez un membre de sa famille, et y mettre un peu du sien (échange de savoirs, discussions, jeux de société...). La créativité et le savoir-vivre font le reste.

     Un encadrement rassurant

Le rôle de l’association se décline en trois axes :
- la sélection et la mise en relation des personnes ayant des profils compatibles ;
- l’établissement d’une charte de bonne conduite et d’une Convention d’occupation à titre précaire, afin d’encadrer au mieux le partage de logement ;
- la conciliation tout au long du contrat, afin de maintenir des relations harmonieuses entre les parties.

A noter, At Home Crochus a mis au point un concept innovant autour du partage intergénérationnel de jardins privés. Il s’adresse, d’une part, aux propriétaires de potager ne pouvant l’entretenir, et d’autre part, aux personnes qui recherchent un terrain à cultiver. Le propriétaire met ainsi son terrain à disposition du jardinier, puis ils se partagent les récoltes, tout en nouant des liens conviviaux.

    Un réseau national

At Home Crochus et Un toit en partage sont adhérents du réseau COSI, réseau national de cohabitation intergénérationnelle (Site : www.reseau-cosi.com). En effet, ce genre d’initiatives se répand dans toute la France, afin de mieux lutter contre les maux fréquents qui touchent ces populations fragiles que sont les seniors et les jeunes : solitude, dépression, faibles ressources, problèmes de logement, mobilité réduite, maladie, mauvaise alimentation... Il s’agit avant tout de promouvoir une forme de convivialité et de renouer le dialogue social.

Contact :

- At Home Crochus (pour l’agglomération orléanaise), Tél : 06 64 65 37 49
Courriel : solution.intergeneration@yahoo.fr. , Site Internet : www.athomecrochus.fr

- Un toit en partage (pour l'agglomération de Tours)
Bureau : Centre des Halles 37000 TOURS (Uniquement sur rendez-vous)
Tél : 09 79 63 90 35 (prix d'un appel local) , Portable : 06 73 88 02 50
Courriel : untoitenpartage@orange.fr , Site Internet : www.untoitenpartage.org

Publié le 07/07/10 par GIP Alfa Centre (SL) www.alfacentre.org

http://www.etoile.regioncentre.fr/GIP/accueiletoile/sinformer/viepratique/logement/actualites-logement/cohabitationintergenerationnelle#A51486

relevé au cours de la réunion du CELAVAR du 4mai 2011"L'intergénérationnel rural : un levier de développement du lien social durable"

CELAVAR, 1 rue Sainte Lucie, 75015 Paris, Tel :  01 48 24 09 41
E mail : celavar@wanadoo.fr Site Internet : www.celavar.org 

Publié dans Inter Génération

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article