Générations en Santé 2008-2012, un interreg en France et en Belgique

Publié le par Orgris

Un programme Interreg IV qui mobilise neuf partenaires en France et en Belgique

Le programme franco-belge Générations en Santé est une initiative pluri-thématique, alliant observation et action, qui s’inscrit dans la continuité des programmes européens Enquête sur la santé des jeunes et Vers des programmes transfrontaliers de santé. Il mobilise trois provinces belges (Hainaut, Luxembourg et Namur) et trois régions françaises (Champagne-Ardenne, Nord-Pas-de-Calais et Picardie).
Générations en Santé se focalise sur la promotion de la santé chez les jeunes et chez les seniors, sur la connaissance transfrontalière des problèmes de santé et sur le développement d'un pôle transfrontalier de compétences en santé publique. Une série d'objectifs opérationnels ont été fixés (voir encadré page suivante).
Générations en Santé, ce sont aussi des partenaires associés et de très nombreux acteurs locaux (écoles, santé scolaire, associations, pouvoirs locaux, services aux personnes âgées...) mobilisés au sein du programme. Le budget s'élève, pour quatre années, à 4.075.000 euros couverts à 46 % par le Fonds Feder de l'Union européenne. Les autorités nationales, régionales et provinciales (Belgique, France) prennent en charge les 54 % restants.
La promotion de la santé chez les jeunes et les seniors
Coopérer dans la mise en place de programmes de promotion de la santé chez les jeunes et innover en promotion de la santé des seniors constituent deux priorités du programme.
Les enquêtes sur la santé des jeunes réalisées dans le cadre des programmes Interreg II et III ont identifié clairement des priorités communes dans les domaines de la promotion d'une alimentation équilibrée et d'une activité physique régulière et de lutte contre les assuétudes, en particulier le tabac.
Les indicateurs récoltés montrent qu'en l'absence d'interventions majeures auprès des publics jeunes, la progression de problèmes de santé tels que l'obésité, le diabète, l'hypertension, les maladies ischémiques, les cancers, les problèmes ostéo-articulaires sera inéluctable.
En complément aux efforts nationaux respectifs, la coopération transfrontalière va permettre une amélioration qualitative et quantitative des programmes. Sur base des expériences transfrontalières passées et des recommandations de bonne pratique, le projet stimulera la production commune d'outils d'éducation pour la santé et organisera l'accompagnement transfrontalier de projets d'écoles. Dans les localités proches de la frontière, la création d'activités et de programmes s'adressant plus particulièrement à l'extrascolaire et faisant appel à des ressources transfrontalières est un troisième volet d'intervention.
En ce qui concerne les seniors, les recommandations conjointes de l’OMS/ONU (Madrid 2002) sur le vieillissement se base sur le principe du «Vieillir actif» en préconisant la participation des seniors, le développement de toutes les formes de sécurité et la promotion de la santé tant dans ses aspects préventifs que curatifs. Le projet "Healthy Ageing" de l'Union européenne identifie les thèmes prioritaires: la qualité du travail des travailleurs âgés; le développement du capital social; la santé mentale; l'environnement; la nutrition; l'activité physique; la prévention des accidents; la consommation et les abus (tabac, alcool); le mauvais usage des médicaments; les services de santé préventive.
Des initiatives en faveur de la santé et de la qualité de vie des seniors sont déjà développées aujourd’hui au sein des territoires: le programme "Bien vieillir" en Champagne-Ardenne, les ateliers "Equilibre" dans le Département des Ardennes, les ateliers "Intergénérationnels" sur la mémoire du territoire dans le Nord-Pas-de-Calais, une enquête sur la qualité de vie relative notamment à l'autonomie, la dénutrition, la dépression en Picardie, le support au maintien à domicile et des équipes spécialisées en santé mentale en province de Namur, un répertoire social et un groupement "Senior et loisirs" en province de Luxembourg, les "Universités du temps disponible" en Hainaut.
Ces initiatives sont cependant mises en œuvre de façon isolée et principalement orientées vers l'accompagnement et la prise en charge plus que vers la prévention et la promotion de la santé. L'intérêt et l'efficacité de la promotion de la santé chez les seniors sont établis. Ce champ d'intervention innovant sera par conséquent prioritaire.
Le Forum scientifique et d'échanges de pratiques organisé en clôture du programme Interreg III "Santé des seniors" a aussi montré les demandes, les attentes et les besoins de professionnels en termes de soutien aux aidants naturels, de formation aux nouveaux métiers auprès des seniors, de travail en transfrontalier, de travail en réseau, de communication et de participation des seniors eux-mêmes. Rencontrer cette demande sera le deuxième axe prioritaire de cette action.
La connaissance transfrontalière des problèmes de santé
Hormis les enquêtes sur la santé des jeunes, la collaboration transfrontalière s'est élargie, en 2004, avec la réalisation d'un Tableau de bord transfrontalier de la santé (disponible sur le site www.generationsensante.eu). Cet outil dresse des profils sanitaires comparatifs entre le Nord de la France et le Sud de la Belgique et positionne la zone éligible par rapport aux moyennes nationales. Ce diagnostic commun met en évidence des déficits de santé marqués par rapport aux niveaux nationaux. Les liens sont très étroits entre les problèmes de santé prévalents (maladies cardiovasculaires, cancers, accidents) et les conditions de vie et comportements des populations de la zone.
Les retombées de cette collaboration transfrontalière dans le champ de l'observation de la santé sont importantes: publications et communications scientifiques, large diffusion médiatique des résultats, sensibilisation de décideurs locaux et des associations, soutien à la mise en place de programmes jeunes en transfrontalier, signature d'une Entente interrégionale de la lutte contre l'obésité...
Cette expérience très positive de traitement transfrontalier de l'information de santé et de sa diffusion incite les opérateurs à poursuivre cette action en l'élargissant à toute la zone et en privilégiant une structuration pérenne des méthodes communes de collecte d'information.
Un pôle transfrontalier de compétences en santé publique
En faisant appel aux réseaux de contacts de chaque opérateur, il sera possible de structurer une offre de compétence en santé publique. Le projet proposera des modalités concrètes d'opérationnalisation de ce pôle transfrontalier de compétence conçu pour apporter un soutien efficace aux acteurs locaux de la zone en utilisant de manière optimale les ressources et organisations existantes.
Pour plus d’informations, consultez le site
http://www.generationsensante.eu. Contact: info@generationsensante.eu

 


Les objectifs opérationnels de Générations en Santé
* Poursuivre et développer des Tableaux de bord transfrontaliers de la santé par une mise à jour temporelle et une extension des territoires et des thèmes. Les Tableaux de bord sont destinés à soutenir l'action et les décisions dans tous les domaines de santé et en particulier ceux qui sont reconnus comme prioritaires.
* Réaliser des enquêtes, homogénéiser et pérenniser la collecte d'informations en soutien aux actions "Junior" et "Senior".
* Diffuser de manière active des informations de santé produites au niveau local, régional voire national auprès du grand public, des décideurs de santé et des acteurs de santé au sens large, dans un langage adapté accessible au plus grand nombre (rapports, articles, émissions radio, web diffusion).
* Développer une dynamique transfrontalière locale de promotion de la santé, du bien-être et de la qualité de vie pour les enfants et les jeunes.
* Construire et implanter "Ecoles 21" en créant un réseau transfrontalier des Ecoles 21 (programme à construire à partir du concept "Ecoles en santé" et de "l'Agenda 21" du développement durable).
* Réaliser et diffuser des supports informationnels pour les jeunes, parents et professionnels en particulier sur les thèmes de l'alimentation équilibrée, de l'activité physique régulière et du tabagisme.
* Développer des services de proximité de promotion de la santé des seniors sur les zones frontalières.
* Identifier et faire connaître l'offre de formations pour promouvoir la santé des seniors, diffuser et implanter dans l'espace transfrontalier interrégional un modèle transfrontalier de formation à la prévention des chutes.
* Identifier, labelliser et promouvoir les outils de promotion de la santé et d'éducation pour la santé des seniors dans l'espace transfrontalier interrégional particulièrement ceux en lien avec les maladies chroniques et sur les thèmes de l'alimentation, de l'activité physique et du tabac.
* Etudier la faisabilité du développement d'un pôle transfrontalier de compétence en santé publique couvrant les zones éligibles et adjacentes.
* Assurer une gestion efficace de l'ensemble des actions du projet et l'assurance de qualité des processus et services.

 

http://www.educationsante.be/es/article.php?id=1099

Publié dans Europe - international

Commenter cet article