Ces "vieux" maires sur lesquels l'âge n'a pas de prise

Publié le par Orgris

Ces "vieux" maires sur lesquels l'âge n'a pas de prise

La tendance est la même depuis l’élection de 2001. La moyenne d’âge des maires est de plus en plus élevée. Rencontre avec Gérard Legrand, qui, à 75 ans, refuse de passer la main.

Cette fois, il aurait voulu laisser son tour. Quitter le siège de maire qu’il occupe depuis 1983 à Villeneuve-les-Genêts, petite commune de Puisaye, entre Toucy et Bléneau. Mais non. En mars prochain, Gérard Legrand se présentera une nouvelle fois devant les électeurs. Devant ses électeurs, qui le maintiennent fermement à son poste dès le premier

Gérard Legrand a pourtant 75 ans, un âge où « du jour au lendemain, il peut m’arriver un pépin de santé ». Mais qu’importe. Selon lui, « tant qu’on peut suivre le rythme, il n’y a pas de raison de ne pas poursuivre. Mais si on ne suit pas l’évolution, faut arrêter. » Comme lui, de plus en plus de maires se représentent aux élections municipales malgré un âge parfois avancé. La tendance est à la progression de la moyenne d’âge des maires depuis 2001 en France. Selon une étude du ministère de l’Intérieur datée de 2010, « les maires de plus de 60 ans sont maintenant plus de 42 % alors qu’ils n’étaient que 28,5 % en 2001. » Pour Gérard Legrand, « ça ne pose pas de problèmes particuliers. C’est naturel : être maire réclame énormément de temps. Il faut être à l’écoute de la population, discuter, convaincre ou se laisser convaincre… Beaucoup d’élus sont donc retraités. »

       « On doit appliquer la loi »

Mais l’âge ne fait pas la mentalité, estime la maire de Villeneuve-les-Genêts. « J’ai beau avoir 75 ans, l’école de la commune a dix ordinateurs, dix tablettes, un tableau numérique… C’est certainement l’école la plus numérique de l’Yonne », affirme-t-il. L’évolution des mœurs ne lui pose pas plus de problèmes que l’avancée technologique. « Le mariage gay, on en pense ce qu’on veut, mais en tant qu’élu, on doit appliquer la loi. Sinon, il faut démissionner. » Gérard Legrand, lui, applique la loi. Et repart pour un tour. Élu au premier tour depuis 1983, il espère bien réussir la passe de six. 

Willem van de Kraats dans l'Yonne Républicaine du 21 décembre 2013

http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/2013/12/21/ces-vieux-maires-sur-lesquels-l-age-n-a-pas-de-prise_1811737.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article