Canicule : à Paris, des commerçants de proximité vont jouer le rôle de "vigies sociales"

Publié le par Orgris

 

Le maire de Paris, la présidente de la chambre de commerce et d'industrie de Paris (délégation de Paris) et le président de la chambre de métiers et de l'artisanat de Paris ont signé, le 29 juin, une charte de partenariat visant à permettre de structurer et de développer la campagne de prévention canicule 2010 des "commerçants solidaires de Paris"

Expérimenté en 2009, ce dispositif s'appuie sur la connaissance que les commerçants de proximité ont de la vie et des habitants de leur quartier et sur leur rôle de "vigie sociale", selon l'expression utilisée par la ville de Paris.

Plus de 400 professionnels se sont inscrits pour participer au réseau des commerçants solidaires. Ce chiffre traduit un doublement des effectifs par rapport à 2009. A cette extension numérique s'est ajoutée une diversification des métiers représentés. Les pharmaciens ont ainsi rejoint les boulangers-pâtissiers, les fleuristes, les bouchers, les buralistes, les hôteliers, les restaurateurs, les cafetiers, les crémiers-fromagers... Pour assurer l'animation de ce réseau, la mairie a mis sur pied une trentaine d'équipes formées de volontaires de la ville de Paris, de la CCI et des fédérations de commerçants. Ces équipes sont chargées de distribuer aux commerçants participants des "kits de communication" pour la campagne (affiches, dépliants, numéros utiles...).

La présence des volontaires de la ville de Paris fait ainsi le lien avec une autre initiative de la mairie sur le même thème, lancée en 2009 : la réserve solidaire de la ville de Paris, à laquelle appartiennent ces volontaires (voir notre article ci-contre du 30 janvier 2009). Composée d'agents retraités, la réserve solidaire - sorte de déclinaison locale de l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus), créé par la loi du 5 mars 2007 - peut être mobilisée en cas de crise majeure, à l'image d'une canicule.

Les commerçants solidaires seront notamment chargés d'informer les personnes âgées sur les précautions à prendre en cas de canicule. Bien que la présentation de la campagne ne le précise pas - l'enregistrement sur le registre des personnes fragiles repose en principe sur une démarche volontaire - les commerçants solidaires pourraient également être amenés, comme les personnels des services d'aide à domicile, à signaler aux services sociaux les personnes âgées isolées qui leur sembleraient en situation de danger en cas de forte chaleur. Si l'expérience du réseau de commerçants solidaires se révèle concluante en matière de prévention des effets de la canicule, elle pourrait être étendue à d'autre domaines. Il est d'ores et déjà prévu que le réseau s'engage sur deux autres opérations : l'une autour du handicap en octobre et une autre sur le thème de l'engagement bénévole en novembre.

 Jean-Noël Escudié / PCA, publié le 01 juillet 2010 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/artVeille/artVeille&c=artVeille&cid=1250260056705

Boulangers, fleuristes, bouchers... Plus de 400 commerçants parisiens vont se mobiliser tout au long de l’été. Ils joueront un rôle de « vigie sociale » dans leur quartier et diffuseront des informations pratiques utiles en cas de canicule auprès des personnes âgées et de leur entourage. Lancé en 2009, le réseau des commerçants solidaires de Paris s’appuie sur la vocation de proximité des commerçants et leur volonté de s’engager dans de grandes causes de solidarité et d’intérêt général.

http://www.paris.fr/portail/accueil/Portal.lut?page_id=9651&document_type_id=2&document_id=86884&portlet_id=23757

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article