Bourbourg, un estaminet pour favoriser les échanges et les projets des seniors – 59

Publié le par Orgris

« Ici, c’est un véritable estaminet, on est chez nous, on parle, on rigole, on se sent à l’aise et on fait des projets » Une habituée du lieu.

     Objectif(s) et bref descriptif :
Afin d’accompagner les jeunes retraités dans leur nouvelle vie, le centre social de Bourbourg, soutenu par la ville et la Carsat Nord-Picardie, a créé en 2007 un estaminet. Lieu convivial et conforme à l’identité flamande, il est identifié par les habitants seniors de la ville et des communes rurales alentour. Les aînés s’y rencontrent, discutent, partagent et… s’informent. L’endroit, devient vite le centre névralgique du centre social et le point de départ de nombreuses actions à la dynamique intergénérationnelle, citoyenne et collective.

     Origine(s) :
Bourbourg est une petite ville péri-urbaine du Dunkerquois (Nord). Le secteur est constitué d’une population à la fois rurale et urbaine dont les plus âgés ont connu l’essor et le déclin des hauts fourneaux et des usines métallurgiques. Il y converge la plupart des services publics ainsi que les grands marchés hebdomadaires, les collèges et les lycées. Le centre social de Bourbourg est bien repéré par les habitants. Il accueille plus de 36 services à la population lors de permanences régulières : PMI, infirmière scolaire, Carsat, CLIC, service social de la Caf, de la MSA, une caisse de retraite complémentaire, un médiateur administratif, une consultation juridique, etc. Pendant quelques années le centre social a assuré, via ses bénévoles, des services spécifiques aux plus âgés comme le portage des repas ou l’assistance convivialité, avant que ces activités ne soient transférées au CCAS. La structure n’en est pas moins restée un repère pour les plus âgés, le centre social demeurant l’animateur d’un groupe de partenaires (CCAS et deux maisons de retraites) mobilisés autour des questions touchant les aînés. En 2006, l’élaboration du projet social du centre démontre par ailleurs les besoins des jeunes retraités, éloignés des circuits existants, et vivant l’arrêt du travail comme une expérience douloureuse. Le centre social entame dès lors une réflexion avec les partenaires du secteur. Il constitue un comité de pilotage composé d’une importante diversité d’acteurs : services sociaux de la CRAM – devenue CARSAT Nord-Picardie – CLIC, associations d’aide à la personne, maisons de retraite, Caf, Msa, Conseil général et ville (CCAS). La réflexion s’oriente vers la création d’un estaminet : un lieu caractéristique des campagnes flamandes, un endroit traditionnel où l’on se retrouve pour échanger, discuter, évoquer des projets ou refaire le monde. L’idée émerge alors que la CRAM lance un appel à projet en faveur de l'adaptation, la diversification et la qualité de l'offre de services aux retraités. La branche retraite entend apporter son concours financier aux projets visant à adapter ou diversifier l'offre de services pour permettre de mieux répondre aux attentes et aux besoins des retraités autonomes, mais qui connaissent des difficultés dans leur vie quotidienne. Grâce à ce financement, l’estaminet du centre social de Bourbourg voit le jour en 2007.

    Description détaillée :
Au centre du bâtiment neuf, clair et moderne, l’estaminet prend place dans une pièce aménagée de sorte à recréer l’allure des intérieurs d’antan : grande table de bois, buffet aux portes sculptées, machine à coudre à pédale et bar à l’ancienne. Afin de favoriser l’identification du lieu, le comité de pilotage décide de mettre en place dans un premier temps un ensemble de temps forts intergénérationnels avec les jeunes fréquentant le centre social (rencontres et sorties). S’instaurent ensuite des rencontres mensuelles qui réunissent à chaque édition, une vingtaine de personnes. Elles font connaissance, discutent et échangent leurs idées. Ces rencontres deviennent la plateforme de création d’un nombre important d’actions qui en découlent : projets de déplacements, de voyages, d’ateliers de langue, de gymnastique douce (en partenariat avec le CLIC), de cuisine, d’informatique et de mémoire via des formations dispensées aux bénévoles par la Carsat.
Plus largement, l’estaminet devient le cœur battant de la structure et se fait le creuset de toutes les activités tournées vers les retraités : c’est ici que se déroulent les interventions des partenaires comme les séances de préparation à la retraite assurés par la Carsat et la MSA pour ses adhérents. C’est également là que se réunit le conseil des sages de la commune et que se déroulent les réflexions citoyennes à thème sur les besoins des seniors. Les mardis du CLIC réunissent par ailleurs des conférences régulières pour lesquelles le centre social met en place un co-voiturage.
C’est aussi à l’estaminet que se préparent les nombreuses fêtes locales. Le géant de la fête de Bourbourg y est ainsi confectionné, donnant l’occasion aux anciens et aux plus jeunes de travailler ensemble. D’autres activités à caractère intergénérationnel se déroulent à l’estaminet, comme l’ouverture des portes à des établissements scolaires, tel une SEGPA (Section d'enseignement général et professionnel adapté) pour la confection d’un repas avec les élèves lors de la semaine du goût. Par ailleurs, de nombreuses personnes âgées rentrées par l’estaminet s’investissent ensuite dans les activités du centre social et deviennent bénévoles.
Elles participent à l’accompagnement scolaire ou travaillent au jardin-potager. Situé juste en dessous des fenêtres du Lieu d’Accueil Enfants-Parents (LAEP) soutenu financièrement par la Caf du Nord, il permet ainsi aux aînés jardiniers, forts d’une connaissance ancienne et enracinée de la terre et de ses produits, de travailler sous l’oeil et avec l’aide des enfants. Sur ce territoire où la pauvreté est une réalité, les cultures viennent par ailleurs améliorer un ordinaire souvent très modeste.
La récente ouverture du centre social sur l’intercommunalité demande aujourd’hui un nouveau regard sur les communes alentours, où de nombreuses personnes âgées vivent dans un contexte d’isolement et connaissent des soucis de mobilité, ces personnes ne pouvant que rarement se déplacer. Il s’agit donc dorénavant de développer les activités de l’estaminet sur les autres villes du canton.

Impact(s) :
    L’estaminet et ses activités concernent une cinquantaine de personnes.
-Accompagnement des personnes dans la transition vie professionnelle, retraite et prévention des risques de repli sur soi et d’isolement
-Permet aux personnes participantes de rester actrices de leurs vies et actrices auprès des autres
-Crée et développe des coopérations sur le territoire

    Partenaire(s) :
Carsat Nord-Picardie , Ville de Bourbourg, Caf du Nord , MSA 59-62, CLIC des Moulins de Flandre

Moyens Humains : 2 animateurs (dont un bénévole) pour les ateliers, - 1 coordinateur
Financiers :
Budget global de 32500 € dont 13500 € de la Carsat Nord-Picardie, le reste étant financé par la ville.
Matériels :
Un endroit dédié et aménagé pour favoriser rencontres et échanges.

 

contact  Centre social de BourbourgCONTAMIN  GEORGES , Référent famille

venue François Mitterand, 59630, Bourbourg,

téléphone : 03 28 22 09 48 e-mail : andyvie.association@orange.fr

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir Site Internet : centresocialbbg.blogspot.com

Publié le 20-02-2012 par APRILES

 

 

http://www.apriles.net/index.php?option=com_sobi2&sobi2Task=sobi2Details&catid=3&sobi2Id=1475&Itemid=95

Publié dans Inter Génération

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article