Bien vieillir grâce au numérique : plus longue la vie

Publié le par Orgris

Ils étaient 150, le 27 mai dernier, venus, malgré les difficultés de transport, conclure le programme Pluslonguelavie. Les présentations et interviews des intervenants sont aujourd’hui en ligne : http://www.pluslonguelavie.net/

La richesse des débats ainsi que la variété des projets présents ont montré qu'il était possible d'aborder les problématiques de l'allongement de la durée de la vie différemment, et de faire des technologies un facteur puissant de création de liens, plutôt que d'isolement ou de stigmatisation.

Après deux ans de travaux, le programme Pluslonguelavie a terminé sa phase de réflexion collaborative et de créativité. La synthèse des réflexions se retrouve dans l'ouvrage "Bien vieillir grâce au numérique", publié aux éditions FYP, et en librairie à partir du 16 juin.

 


09-CouvBienVeillir-1L’augmentation de l’espérance de vie en France portera d’ici 2030 la proportion des personnes ayant plus de 60 ans au delà des 30 %. Trop souvent, le vieillissement n’est perçu et abordé par la société et les technologies que sous l’aspect de la médicalisation et la dépendance. Aujourd’hui, le développement de l’usage du numérique et des réseaux révolutionne le quotidien. En quoi les nouvelles technologies peuvent elles améliorer notre vie lorsque nous vieillissons ?

Cet ouvrage, fruit de la synthèse du programme Plus longue la vie ( pluslonguelavie.net)   et d’analyses d’experts, montre concrètement comment les technologies et les services numériques pour les seniors peuvent contribuer à la qualité de vie, l’autonomie, la relation, la cohésion de la société, et le dynamisme de l’économie, dans une société où cinq

générations cohabiteront.

Il analyse de manière approfondie, et propose des solutions pour :

• Définir et mettre en place les conditions du bien vieillir sur un territoire urbain ou rural.

• Accompagner et soutenir les personnes à leur domicile, créer un habitat évolutif

• permettre le transfert de savoirs faire et de compétences entre juniors et seniors dans l’entreprise, et entre les différentes générations dans la vie quotidienne

• Permettre ou restaurer la sociabilité dans les moments de fragilité (déménagement, maladie, deuil)

• Entretenir et maintenir des réseaux de relation de qualité au fur et à mesure de l’avance en âge, et avec une mobilité réduite.

• Faire du vieillissement une dynamique de croissance économique

Il présente également des initiatives territoriales et locales innovantes, sociales et technologiques.

C’est un ouvrage qui offre, au travers de l’innovation, des réponses à un des enjeux majeurs de notre société : comment permettre de bien vieillir.

Les auteurs :

Amandine Brugière a été chef de projet chez British Telecom, a travaillé dans l’édition chez Gallimard et Bayard Presse. Consultante au sein du cabinet de conseils Proposition sur des problématiques d’évolution des stratégies publiques, elle est associée aux travaux de recherche en science de l’information et de la communication de l’université de Paris X à Nanterre. Elle codirige le programme « Plus longue la vie » de la Fing.

Carole Anne Rivière est historienne, sociologue et psychologue de formation, auteur d’une thèse sur les réseaux sociauxcomme facteur de changement social. Ancien chercheur à Orange Labs, elle a été responsable d’un incubateur d’idées dans une entité de recherche dédiée à l’exploration de nouveaux services. Elle codirige le programme « Plus longue la vie » de la Fing.


Mais le programme se poursuit aussi :

- sous l'angle d'un projet d'expérimentation, autour du scénario "Place de Marché" ;

- et par le biais de deux nouvelles réflexions : sur "l'habitat/habitant connecté" d'une part, sur "l'économie du lien" d'autre part ;

Si ces thèmes vous intéressent, n'hésitez pas à contacter, Carole et Amandine abrugiere@fing.org

 

Commenter cet article