Activité professionnelle et services rendus par les retraités

Publié le par Orgris

Activité professionnelle et services rendus par les retraités 

L’activité professionnelle des plus de 60 ans est extrêmement limitée. Le taux d’activité des 60-64 ans est en France de 16,4 %, et au-delà de 65 ans plus de 97% des Français n’ont plus d’activité professionnelle.

Activité et taux d’activité en 2002

 

 

Age

Hommes

Femmes

Ensemble

Nombre d’actifs (en milliers)

taux d’activité (1) (en %)

Nombre d’actifs (en milliers)

taux d’activité (1) (en %)

Nombre d’actifs (en milliers)

taux d’activité (1) (en %)

30 à 34 ans

2 040

95,8

1 643

77,1

3 683

86,4

35 à 39 ans

2 068

95,9

1 744

79,7

3 813

87,8

40 à 44 ans

2 024

96,2

1 792

82,9

3 817

89,4

45 à 49 ans

1 934

94,0

1 702

80,2

3 636

87,0

50 à 54 ans

1 904

91,3

1 602

75,6

3 505

83,4

55 à 59 ans

1 147

68,2

942

55,1

2 090

61,6

60 à 64 ans

231

18,3

193

14,5

424

16,4

65 à 69 ans

53

4,3

38

2,7

91

3,5

70 à 74 ans

20

1,8

10

0,7

30

1,2

75 ans et plus

8

0,5

6

0,2

15

0,3

Ensemble

14 642

62,6

12 292

48,5

26 934

55,3

Source : enquête Emploi, 2002, Insee  -  Lecture : en moyenne en 2002, 2 040 000 hommes de 30 à 34 ans étaient actifs (en emploi ou au chômage) au sens du BIT, ce qui représente 95,8 % des hommes de 30 à 34 ans.

Cette situation évoluera, pour deux raisons principales :

1°) La structure des emplois : la proportion des emplois de traitement et de circulation de l’information est de plus en plus élevée, et continuera à progresser. Moins usés physiquement, munis d’outils personnels d’une puissance parfaitement inimaginable il y a seulement vingt ans, grâce aux progrès de la micro-informatique et des réseaux, les seniors peuvent poursuivre une activité productive de niveau professionnel bien au-delà des limites traditionnelles.

2°) Le souci – et souvent la nécessité – de limiter la dégradation de son pouvoir d’achat. Nous avons vu  que dans les prochaines années les retraités sexagénaires allaient être incités, voire contraints, à chercher des revenus de complément. On peut déjà observer le phénomène dans plusieurs pays parmi les plus avancés. Au Japon, bien sûr, où les systèmes de gestion des travailleurs âgés s’appuient sur une culture éloignée de la nôtre, mais aussi dans un pays occidental proche comme les États-Unis, où le cumul emploi-retraites est autorisé sans restriction particulière, et où les retraités âgés de 65 à 70 ans gagnent, comme les Japonais, près d’un tiers de leurs revenus en salaires. On prévoit que dans les décennies à venir 80% des Américains de 65 à 70 ans, retraités ou non, travailleront.

Article venant d’André Letwsky,consultant expert création d'entreprise

éléments venant principalement du rapport Godet- 2006
depuis, les chiffres ont du pas mal augmenter !!
Or Gris reviendra sur les services rendus par les retraités, il y a de quoi faire…

 

Commenter cet article