Accueil Familial en Tarn et Garonne- 82 Midi Pyrénées

Publié le par Orgris

Gestion de l’accueil de personnes âgées et/ou handicapées chez des particuliers

 

L’accueil familial de personnes dépendantes, handicapées ou vieillissantes, permet d’éviter le placement en institution lorsque ces personnes souhaitent rester dans un cadre familial, alors leur famille naturelle ne peut les prendre en charge. Cette alternative au placement peut aussi répondre à la demande de séjour en zone rurale, dans un cadre proche de celui que l’accueilli a connu : elle évite alors un déracinement, associé à une perte de repères.

  Accueil Familial en Tarn et Garonne. a été crée en 2004 par Mr Buffo, aujourd’hui décédé.

 


La création de l’association répond à 3 objectifs :

Structurer et développer l’activité d’accueil familial existant dans le département

Mutualiser les moyens avec d’autres associations du 82 et des départements limitrophes pour améliorer le statut des accueillants, les soutenir, les conseiller et mettre en commun les expériences.

Mettre en place un service de remplacement qui permette de soulager les familles.

 


 

L’association regroupe 31 accueillants familiaux. Elle met en rapport ces familles adhérentes avec les accueillis. Les familles sont agrées par le Conseil Général qui est l’organisme prescripteur des placements. Le Conseil Général impose à l’accueillant de choisir entre l’accueil de personnes âgées ou de personnes handicapées. Un contrat de gré à gré est signé entre l’accueillant et l’accueilli mais l’association gère la partie administrative et notamment les fiches de paye.

Des liens étroits ont été tissés avec les Associations d’Accueil familial du Lot et Garonne et du Tarn dans le but de se fédérer. L’association travaille en collaboration avec l’Association de Soins Palliatifs de Montauban qui organise des réunions de parole indépendantes de celles du Conseil Général

6 ans après sa création, l’association regroupe 31 adhérents qui accueillent au total 44 personnes. Un premier agrément a été obtenu pour un couple en mars 2010.

Les besoins sont en augmentation et l’accueil temporaire se développe aussi, ce qui permet de soulager à la fois les « accueillants naturels » (parents et enfants de personnes âgées ou handicapées) et les familles d’accueil. Cependant, cela ne suffit pas et la création d’un service de remplacement est envisagée.

Les accueillants trouvent à l’association, un interlocuteur qui les aide pour tous les problèmes administratifs mais aussi pour gérer les urgences (décès, conflits graves…). Elles bénéficient ainsi de soutien psychologique, des compétences et de l’expérience des autres adhérents… Cela constitue un réel progrès par rapport à la situation antérieure à la création de l’AFTG.

Points d'intérêts

L’accueil familial favorise le vieillissement en cellule familiale, plus intime et personnalisé qu’une institution spécialisée. C’est un accueil diffus sur le plan géographique, ce qui peut permettre de limiter l’éloignement entre l’accueilli et sa famille naturelle et parfois même, de conserver les habitudes et liens sociaux établis avant le placement.

Il permet aussi à des familles d’avoir une activité rémunérée à domicile, en milieu rural et participe donc au maintien des populations et de l’activité économique en zones rurales.

La création de l’association a permis de fédérer des accueillants et de s’insérer dans un tissu associatif existant en créant une dynamique de groupe.

Enseignements

Le constat fait par l’association est que le métier d’accueillant est physiquement difficile et psychologiquement épuisant sur le long terme. Cela est accentué par le fait qu’on leur confie des personnes de plus en plus dépendantes, avec des pathologies physiques ou psychiques parfois très lourdes.

Il y a donc un réel besoin de reconnaissance et de soutien de la part de ces familles. L’association souhaite que le statut évolue pour que ses adhérents puissent notamment bénéficier des ASSEDIC et d’une retraite décente. La mise en place de services de remplacement s’avère indispensable pour donner de la souplesse à un système qui est à l’heure actuelle très contraignant pour les accueillants familiaux.

Personne à contacter:  Mme Francine Buffo                 

Association des familles d’accueil du Tarn et Garonne

Téléphone :09 52 44 65 12,  E-mail : aftg@free.fr

Site internet du projet     www.famidac.fr

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article