Travail pénible ou déplaisant : les jeunes rechignent quand les seniors font le boulot

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

Voici encore un exemple de différences générationnelles au travail, car il y en a, ne nous voilons pas la face et ne tombons pas dans l’angélisme ambiant… Des différences de comportements qui sont en faveur des seniors. En effet, quand les jeunes rechignent à effectuer certaines tâches, les quinquas et plus s’y collent. Voici donc un intéressant sondage mené par QAPA, une plateforme de recrutement par intérim.

Voici un sondage que les DRH des grandes entreprises devraient lire et dont ils devraient s’inspirer pour leurs prochains recrutements… En effet, ces derniers ont encore trop souvent une image négative du salarié senior (de plus de 50 ans dans le monde de l’entreprise). Or, selon cette enquête ils semblent nettement plus travailleurs que les plus jeunes. 
Récemment, l’entreprise QAPA a interrogé plus de 4,5 millions de personnes pour savoir qui des jeunes, des adultes ou des seniors n'avaient pas peur du travail pénible ou déplaisant. Et les résultats sont plutôt en faveur des « anciens ».    
Selon cette large étude, les personnes qui rechignent le moins à réaliser des missions ingrates dans l’entreprise sont les plus de 50 ans à 59% vs 43% chez les 18/30 soit 16 points de moins.    
« Non seulement, les jeunes traînent des pieds pour les choses peu sympathiques au travail mais en plus ils sont 18% à essayer de les donner à quelqu'un d'autres à chaque fois et 39% de temps en temps. Alors que les adultes sont 59 % à ne pas déléguer ce genre de tâches et les seniors plus de 73% » précise encore le communiqué !   
  
A la question : « Essayez-vous de déléguer ces tâches rébarbatives à une autre personne de votre société ? », 18% des jeunes répondent « oui à chaque fois » quand les plus de 50 ans ne sont que 4%...  
D’une manière plus générale, la crise sanitaire et la crainte de perdre son emploi, n'ont que peu d'incidence sur l'acceptation ou non des tâches ingrates. C'est en effet ce que déclarent les deux-tiers des jeunes, 69% des adultes et 67% des seniors interrogés sur cette question. 
Fait intéressant, les jeunes sont lucides quant à leur prédisposition à éviter les missions désagréables. Ce qui ne change pas pour autant leur attitude… En effet, alors que les plus de 50 ans sont 55% et les 30-50 ans sont 59% à penser que les jeunes rechignent le plus à effectuer les tâches ingrates, les 18-30 ans sont 57% à déclarer la même chose. 
Un sondage des plus intéressants pour ceux qui doutaient encore de l’intérêt d’embaucher des salariés seniors… Ces derniers étant de facto plus qualifiés, mais également plus travailleurs. 


*Méthodologie : Sondage réalisé le 25 au 29 juin 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme QAPA. Analyse réalisée par quotas. Parmi ces personnes interrogées, 52% d'entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

 

Publié par Senioractu, le 3 juillet 2020

https://www.senioractu.com/Travail-penible-ou-deplaisant-les-jeunes-rechignent-quand-les-seniors-font-le-boulot_a22864.html?TOKEN_RETURN

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article