Zone interdite sur M6 le dimanche 17 mars à 21 h« Du travail pour tous », film de Marie-Monique Robin sur les TZCLD…À vos postes sur M6, : À vos postes !!!

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi ”
(Préambule de la Constitution de 1946 article 5)

« Du travail pour tous », film de Marie-Monique Robin,

le dimanche 17 mars sur M6 ! (Zone Interdite, 21h)

De mai 2015 à juin 2018, Marie-Monique Robin a filmé à Mauléon, dans les Deux Sèvres, l’expérimentation « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ». Promue par ATD Quart Monde, cette initiative a permis la création d’une « entreprise à but d’emploi » (EBE), dans laquelle ont été progressivement embauchés tous les chômeurs de longue durée qui le désirent (à contrat à durée indéterminée et au SMIC).  Les salaires sont financés, en partie, par la réaffectation des coûts liés à la gestion du chômage : on estime que chaque chômeur de longue durée coûte en moyenne 18 000 euros par an (RSA, prestations sociales, résidus de Pôle Emploi). Une loi votée en 2016 autorise le transfert de cet argent vers l’EBE, qui est aussi financée par la facturation des services qu’elle propose au territoire du Grand Mauléon. Au fil des mois, l’activité de l’entreprise n’a cessé de croître, pour répondre aux (très) nombreux besoins locaux non satisfaits- car non rentables dans l’économie « classique »!
« Du travail pour tous » raconte une aventure et une dynamique humaines exceptionnelles : la transformation individuelle des laissés-pour-compte de l’économie dominante en citoyens à part entière, et la transformation collective d’un territoire qui a décidé d’en finir avec le chômage de longue durée, car tout le monde peut y gagner…

Dans le public embarqué, il ya des fins de droits, seniors qui retrouvent une identité professionnelle avant le départ à la retraite

Vous trouverez ci joint la fiche explicative Territoires zéros chômeurs longue durée : TZCLD, faite par TZCLD lui même, présentée dans l'article "ECTI au service du développement économique et social dans les collectivités territoriales" paru dans le dossier " Vieillir actifs à la campagne" du N° 233 de la revue POUR, sept.2018.

Zone interdite sur M6 le dimanche 17 mars à 21 h« Du travail pour tous », film de Marie-Monique Robin sur les TZCLD…À vos postes sur M6,  : À vos postes !!!

Fiche explicative Territoires zéros chômeurs longue durée : TZCLD ; Faite par TZCLD lui même.

Le projet « Territoires zéro chômeur de longue durée » a été porté pour sa phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique et la Fédération des acteurs de la solidarité avec, dès le départ, une volonté partagée que la conduite opérationnelle de ce projet puisse être ensuite portée par une organisation ad-hoc.

L’association « Territoires zéro chômeur de longue durée » a ainsi été créée le 7 octobre 2016 pour prendre la suite de l’action et démontrer qu’il est possible à l’échelle de petits territoires, sans surcoût significatif pour la collectivité, de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée à temps choisi, en développant des activités utiles pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire.

L’association TZCLD a pour objet l’animation et le développement du projet dans ses différentes étapes. Suite à l’habilitation des 10 territoires expérimentaux par la loi du 29 février 2016, de nombreux territoires volontaires se mobilisent pour mettre en œuvre la démarche.

TZCLD a donc trois missions :

  • Soutenir les territoires habilités, capitaliser et tirer les enseignements de la première expérimentation pour améliorer la méthode ;
  • Accompagner les territoires volontaires pour entrer dans la démarche et participer à une deuxième expérimentation ;
  • Favoriser la diffusion du projet pour obtenir, à terme, la création d’un droit d’option par la loi.

Expérimenter, en matière législative, c’est un moment de liberté pour définir la loi future, celle qui permettra « Le droit d’obtenir un emploi », prévu par le préambule de la Constitution.

Le projet Territoires zéro chômeur de longue durée se déroulera en trois étapes prévisibles :

Zone interdite sur M6 le dimanche 17 mars à 21 h« Du travail pour tous », film de Marie-Monique Robin sur les TZCLD…À vos postes sur M6,  : À vos postes !!!

1re étape, 2016-2021 : 10 premiers territoires expérimentaux

Ces territoires ont pour mission centrale de préparer le nouveau mode de financement de l’emploi pour la 2e étape.

2e étape, dès 2017 : mobilisation de 30 ou 40 territoires

Ils ont pour mission d’obtenir de nouvelles conditions expérimentales définies par une 2e loi d’expérimentation dès 2019, pour environ 100 territoires…

3e étape, après 2021 : création par la loi d’un droit d’option

Les 100 territoires apportent une expérience suffisante pour qu’un cahier des charges assez complet permette de promulguer une loi donnant un « droit d’option » à tout territoire qui serait en mesure de respecter ce cahier des charges.

 Un exemple présenté dans la revue POUR : le partenariat mis en œuvre entre TZCLD et ECTI sur le territoire de Colombey-les-Belles qui met en lumière les synergies qui pourraient être tissées au niveau national entre les deux associations. En effet, de nombreux territoires se portent aujourd’hui volontaires pour intégrer la deuxième étape de l’expérimentation et pourraient bénéficier d’un accompagnement d’ECTI pour la mise en œuvre de la démarche expérimentale, la recherche de consensus au niveau local, ou encore l’étude des « travaux utiles » correspondant à des besoins territoriaux. 

« Sur le territoire de Colombey-les-Belles, les missions effectuées par ECTI ont permis l’identification de plusieurs travaux utiles qui pourraient être mis en place au sein de l’Entreprise à But d’Emploi (EBE) « La Fabrique ». L’étude approfondie de plusieurs de ces activités qui, en plus d’être non-concurrentielles, répondent aux enjeux de la transition écologique a permis la constitution de différents groupes de travail (un par activité). La richesse des analyses qui ont émergé de ces groupes a permis à l’EBE de disposer d’une véritable étude de faisabilité qui leur sera d’une aide précieuse dans la mise en œuvre de ces nouvelles activités. Il serait intéressant de pouvoir réitérer ce type de partenariat sur d’autres territoires au niveau national. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article