Entre Sambre et Oise, une Maison de services au public itinérante dessert 32 communes (02)

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

Une demi-journée par mois, un camping-car aménagé amène les services publics au plus près des habitants sur le territoire de la communauté Thiérache-Sambre-et-Oise. Lancé à titre expérimental, cette Maison de services au public (MSAP) itinérante a déjà démontré son efficacité.

"Des services de proximité dans votre village" annonce le site de la communauté de communes Thiérache-Sambre-et-Oise (36 communes, 17.536 habitants). C'est une réalité depuis le mois de janvier 2017 sur ce territoire rural, au taux de chômage important. Deux agents de la communauté de communes - dont un volontaire en service civique - sont aux manettes de ce nouveau service itinérant. Dans le camping-car, tout a été prévu : le matériel informatique (ordinateur, imprimante, scan) et le mobilier pour la documentation des partenaires : CAF, MSA, Carsat, CPAM, Pôle emploi, mission locale. La suggestion est venue de la préfecture, la communauté de communes a su saisir la balle au bond (voir encadré en fin de texte).

32 communes desservies à raison d’une demi-journée par mois

Tous les jours de la semaine, hormis le mercredi et le week-end, le camping-car se rend dans l'une des 32 communes de l'EPCI. "Sur les 36 que compte notre intercommunalité, nous avons choisi de desservir celles qui n'avaient vraiment rien : pas de permanence CAF ou assurance maladie, et à peine plus d'une journée de secrétariat de mairie dans la semaine", souligne le directeur général des services, François-Xavier Favaudon. Sa fréquence de passage est régulière, une fois par mois. La population est informée de ce service public de proximité par des tracts distribués dans les boîtes aux lettres.

Aide aux démarches et accès à internet dans tous les cas

Sur place, le véhicule se branche sur les réseaux quand c'est possible, sinon, il peut être autonome, une clé 4G permettant de se connecter à défaut de réseau. 
Les deux agents du servie itinérant reçoivent sans rendez-vous tous les habitants qui en ont besoin, qu'ils soient du village ou d'un autre. "Nous renseignons les personnes sur leurs droits et démarches et les aidons si besoin, par exemple pour l'ouverture d'un compte CAF en ligne", résume la chargée de mission, Angélique Humbert.

Pour chaque partenaire, un référent identifié

"Une des conditions de réussite, c’est que les partenaires nous tiennent au courant de l’évolution de leurs dispositifs", souligne la chargée de mission de la communauté de communes. Raison pour laquelle, les élus locaux ont posé deux exigences aux partenaires de la MSAP : que chaque organisme réponde aux besoins de formation des deux agents itinérants - comme dernièrement sur la déclaration en ligne des impôts -, et nomme un interlocuteur identifié afin que les agents puissent facilement obtenir des informations.

Premier bilan intermédiaire en juin

En quatre mois, de fin janvier à mai 2017, les deux chargées de mission itinérantes ont reçu entre 40 et 50 personnes par mois dans le véhicule. Par ailleurs, le nombre de partenaires impliqués et les enquêtes de satisfaction des usagers sont tout à fait positifs. "Le premier bilan intermédiaire va au-delà de ce qui avait été imaginé", estime le directeur général des services.

Des aides mieux connues et plus utilisées

"Pour le moment, ce sont surtout des actifs, plutôt proches de la retraite qui viennent à nous, précise la chargée de mission. Sans doute, faut-il davantage de temps pour nous faire connaitre auprès- des plus âgés. Reste que de plus en plus de personnes nous sollicitent pour des démarches liées à la CAF." Comment se débrouillaient-ils avant que le camping-car ne vienne à eux ? D'après la chargée de mission, beaucoup "ne faisaient rien, car ils ne savaient pas qu'ils avaient droit au RSA par exemple, ou certains n'osaient pas faire certaines demandes en mairie".

Rendez-vous à la fin de l’année 2017

Démarrée en janvier 2017, l’expérimentation est prévue pour 12 mois. Reste encore 6 mois d’observation. A la fin de l’année 2017, les élus feront le point avec la préfecture pour décider de poursuite ou de la pérennisation du dispositif. Se posera alors sans doute la question du financement. A suivre

Or Gris leur demandera comment ils touchent les personnes âgées…

 

Expérimentation impulsée par l’Etat 
La suggestion est venue de la préfecture. "Nous étions le territoire - rural, avec un taux de chômage important - qui semblait se prêter le mieux à l'expérimentation de ce type de service en itinérance sur notre département", explique le DGS. L’État prenant en charge largement les frais liés à cette expérimentation (d'un an), les élus ont donc dit oui. L'achat du véhicule a dû se faire rapidement. Au total, la communauté de communes a dû investir 80.000 euros, financés ensuite par l’État à 80%. Le coût de fonctionnement, essentiellement les deux salaires des agents (dont un en service civique et l'autre en CDD), est lui aussi en partie couvert par des aides de l’État (dont des fonds FNADT prenant en charge la moitié du salaire au Smic).

 Les Maisons de services au public s’étendent et innovent 
Commissariat général à l’égalité des territoires : 
"Sur le territoire de la nouvelle communauté de communes Thiérache-Sambre-et-Oise, dans l’Aisne, un véhicule aménagé pour recevoir le public sillonne désormais 32 petites communes, quatre jours par semaine. Voir le reportage de France 3"

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/thierache-service-public-itinerant-lutter-contre-isolement-campagnes-1186843.html

Contacts : Communauté de communes Thiérache-Sambre-et-Oise
6 rue André Godin, 02120 Guise, Tél. : 03 23 61 12 17
Nombre d'habitants : 17536, Nombre de communes : 36, Commune la plus peuplée : Guise (5014 hab.) Site officiel : 
http://www.cctso.fr
Hugues Cochet : Président

François-Xavier Favaudon : DGS, fx.favaudon@cctso.fr

Angélique Humbert, Chargée de mission ; a.humbert@cctso.fr : service public itinérant

Entre Sambre et Oise, une Maison de services au public itinérante dessert 32 communes (02)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article