16 millions de retraités touchent en moyenne 1.376 euros par mois

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

La DREES vient de publier « Les retraités et les retraites - édition 2017 » qui reprend toutes les données disponibles jusqu’en 2015 pour les principaux régimes de retraite obligatoires et facultatifs, ainsi que d’invalidité. Cet ouvrage –certes un peu technique- décrit et analyse l’évolution des retraites sous le double effet des réformes intervenues jusqu’en 2015 et de la démographie.

Voici un rapport qui montre l’importance du poste « retraite » au sein des dépenses de l’Etat… De fait, les pensions représentent le premier poste de dépenses de la protection sociale et s’élevaient fin 2015 à plus de 300 milliards d’euros, soit un septième du produit intérieur brut et près d’un quart des dépenses publiques.
Toujours selon la Drees et toujours fin 2015, la France comptait à cette période seize millions de retraités dont 1,1 million vivant à l’étranger (tout de même). Cet effectif est en hausse de 152.000 personnes par rapport à l’année précédente. En effet, on constate depuis plusieurs années que de nombreux seniors s’installent à l’étranger pour y trouver un cout de la vie moins élevé, des cieux plus cléments
D’autre part, on constate que le nombre de retraités progresse chaque année mais se « poursuit à un rythme plus faible qu’en 2014 (+199 000). Les nouveaux retraités sont moins nombreux qu’en 2014 du fait de la réforme de 2010 instaurant le report progressif de l’âge minimal de départ à la retraite de 60 à 62 ans » indique le communiqué de la Dress.
Toujours selon ce rapport, plus d’un demi-million (550 000 retraités) perçoit une des allocations du minimum vieillesse en complément d’une faible pension ou en l’absence de pension. Cette allocation, dont le montant est de 800 euros mensuels pour les personnes seules et de 1.242 euros mensuels pour les couples, leur permet d’atteindre un niveau minimal de ressources… Mais naturellement, ces personnes ne peuvent pas se permettre de faire des folies avec ces niveaux de revenus !
En 2015, le montant de la pension moyenne s’élevait à 1.376 euros bruts mensuels, tous régimes confondus (salariés du privé, artisans, indépendants, agriculteurs, etc.). La pension moyenne corrigée de la revalorisation annuelle (0,1 % en octobre 2015) s’accroît de 0,5 % pour les hommes et de 1,1 % pour les femmes. Cette augmentation s’explique principalement par l’effet dit « de noria » : les nouveaux retraités, disposant de carrières plus favorables, perçoivent le plus souvent des montants de pension supérieurs à ceux des anciens retraités.
Autre point important à souligner : la différence de montant de pension entre les femmes et les hommes a tendance à se réduire avec le temps. Toutefois, elle reste encore très importante : ainsi, la pension de droit direct des femmes est inférieure de 39,2% en moyenne à celle des hommes en 2015 (vs 45,8% en 2004). Cependant, en ajoutant les droits dérivés (pensions de réversion), l’écart se réduit à 25,1 %.
En 2015, l’âge moyen de départ à la retraite est de 61,6 ans. Une hausse continue depuis 2010 (+1,1 an). Entre les générations 1950 et 1954, la proportion de personnes retraitées à 60 ans a baissé de 36 points (de 64% à 28%). D’autre part, il convient de souligner que le départ à la retraite ne signifie pas pour autant la sortie définitive de l’emploi : ainsi, en 2015, 3,5% des retraités, soit 480.000 personnes, ont cumulé leur retraite avec une activité.

Publié par Senioractu du 12 mai 2017

http://www.senioractu.com/16-millions-de-retraites-touchent-en-moyenne-1-376-euros-par-mois_a19984.html

pour plus d'infos : http://drees.social-sante.gouv.fr/mot/retraites

OK, mais dans cette enveloppe, la plus grande part est l'enveloppe mutualiste par le système des retraites !! Cela change sacrément la donne et relativise l'importance de ce poste "retraite" dans les dépenses de l'Etat !!!

Commenter cet article