Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : OR GRIS : Seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges
  • OR GRIS : Seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges
  • : Blog de l’association Or Gris (cf. page) : diffuse des initiatives de retraités sont "acteurs", des informations sur le vieillissement et le vivre inter âge (cf. catégories). planodile@orange.fr
  • Contact

Recherche

Archives

24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 09:34

Les belles-mères et les beaux-pères élèvent parfois pendant de longues années les enfants nés d’une précédente union de leur conjoint. Cette situation aura-t-elle un impact sur leur future retraite?

Au cours d’une vie, il n’est plus rare de vivre plusieurs unions et d’être à la tête d’une famille recomposée. Reste à savoir si une belle-mère ou un beau-père peut prétendre aux avantages familiaux pour le calcul de sa future retraite de base du régime général.

• Pour les majorations de trimestres: la réponse est non! Depuis le 1er avril 2010, la majoration pour enfants (8 trimestres au maximum) est en effet réservée aux parents biologiques ou adoptants. Seuls vos enfants, et non ceux de votre conjoint, peuvent donc vous donner droit à cet avantage.

• Pour la majoration familiale de 10 % de la pension (retraite de base): ça dépend! Ce droit est ouvert aux assurés à partir de 3 enfants qu’il s’agisse de leurs propres enfants ou de ceux qu’ils ont élevés au moins pendant 9 ans avant leur 16e anniversaire s’ils ont été à leur charge ou à celle de leur conjoint. Si toutes ces conditions sont réunies, l’avantage est donc également ouvert aux belles-mamans et beaux-papas.

Deux exemples pour mieux comprendre :

Marie, aujourd’hui âgée de 55 ans, s’est mariée avec Pierre en 2000. Il avait alors deux enfants de 3 et 5 ans nés d’un premier mariage dont il assumait la garde alternée. Ils ont eu un enfant ensemble en 2002. Lorsque Marie prendra sa retraite, elle pourra justifier avoir élevé trois enfants (le sien et les deux de son conjoint, qu’elle a élevés pendant au moins 9 ans avant leur 16 ans), et bénéficiera, en l'état actuel de la réglementation, de la majoration de 10%.

Stéphane, âgé aujourd’hui de 50 ans, s’est marié avec Pauline en 2010. Elle avait la garde de ses trois enfants nés d’un premier mariage, âgés de 2, 4 et 6 ans. Dans 12 ans, lorsqu’il fera liquider sa retraite à 62 ans, il pourra justifier avoir élevé, au moins pendant 9 ans avant leur 16 ans, 3 enfants. Il pourra donc prétendre à la majoration de 10% sur sa retraite de base, même s’il n’est pas père lui-même.

Par Anne-Marie Le Gall le 29 septembre 2016 modifié le 10 février 2017 pour Notre temps

http://www.notretemps.com/retraite/chomage-et-retraite/famille-recomposee-impact-retraite,i125181?utm_campaign=News%20%E9dito%20-%20jeudi%2016/02/17&utm_content=nt_www_sticker&utm_id=201396262&utm_medium=email&utm_source=Newsletter%20Editoriale

 

Famille recomposée: l'impact sur la retraite

Partager cet article

Repost 0
Published by Or gris : seniors acteurs des territoires
commenter cet article

commentaires