Au rythme où ça va, dans 50 ans, nous serons tous centenaires…France Inter

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

Au rythme où ça va, dans 50 ans, nous serons tous centenaires… enfin presque ! En 2070, c’est l’INSEE qui le dit, la France comptera soit 13 fois de centenaires qu’aujourd’hui...

Réécoutez l'émission "Demain la veille" passée sur France Inter le 8 janvier 2017https://www.franceinter.fr/emissions/demain-la-veille/demain-la-veille-08-janvier-2017 

Voici le survol des interventions et références : 

Un futur où, aujourd’hui, nous serions-tous des Robert Marchand, 105 ans au compteur, 22 km/h à vélo, un record établi cette semaine, le sien, de record, peut-être bientôt le nôtre… Oui, peut-être serons-nous un jour tous des Robert Marchand, pédalant sur les années, surfant sur la longévité, courant sur le temps avec des ailes au pied et un drôle de moteur dans le ventre…

On appellera ça optimisme, pulsion de vie, goût de la vie, d’une vie saine où on aurait pris soin de soi, suffisamment pour vivre longtemps, très longtemps…

Oui car… L’espérance de vie s’allonge, au moment où on se parle… Et au rythme où ça va, dans 50 ans, nous serons tous centenaires… Enfin presque.

D'après la dernière projection de l’INSEE, en 2070, dans un demi-siècle donc, la France comptera 270 000 centenaires, soit 13 fois plus qu’aujourd’hui, et c’est déjà pas mal !

Dans l’idée, dans l’absolu. Si c’est cent ans en bonne santé. Si c’est cent ans pour s’aimer. Cent ans de solitude, c’est tout de suite un peu plus compliqué…

En tous cas, vivre centenaire, ça change quoi ?

Dans notre rapport à l’âge, au corps, au travail, au temps qui passe ? A quoi ressemble un monde, une ville, avec 25% de seniors ? D’ailleurs, est-ce qu’on dit senior, ou est-ce qu’on dit vieux ? Oui, mais qui est vieux, si on est tous centenaires ? Jusqu’à quand et comment peut-on rester jeune ? Et si… Et si jeune comme vieux n’étaient plus des notions biologiques ? Si la science, comme la technique, pouvaient faire de l’âge une simple question de point de vue ?

Aïe… La porte de la prospective est ouverte, elle est toujours vertigineuse, alors hop hop hop, on y va !

Et pour nous accompagner dans le futur, au présent avec nous pendant toute l’heure, Nous accueillons :

- Françoise Forette, médecin, professeur en gériatrie, directrice du Centre International de la Longévité et auteure, en autre, de « J’ai choisi de bien vieillir », aux éditions de l’Archipel.

- Serge Guérin, socilogue, et co-auteur du livre avec Pierrre-Henri Tavoillot de « La guerre des générations aura-t-elle lieu ? », à paraître la semaine prochaine chez Calman Lévy

- Joël de Rosnay, biologiste et prospectiviste, auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Son dernier ouvrage : « Je cherche à comprendre, les codes cachés de la nature », aux éditions « Les liens qui libèrent ».

Et le reportage de Léa Minod en compagnie d'Annick, une vieille dame pimpante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article