Une épicerie sociale pour sortir de l'assistanat au Pays de Montbéliard – 25 -

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

Les paniers solidaires Mandeure-Mathay

L'idée a germé auprès des bénéficiaires de l'aide alimentaire eux même qui voulaient rompre avec les colis des CCAS. C'est ainsi que l'une des premières épiceries sociales du Pays de Montbéliard verra le jour à l'automne 2016 à Mandeure : "Les paniers solidaires".

En deux ans, le nombre de bénéficiaires de l'aide alimentaire a plus que doublé à Mathay et Mandeure. D'où cette proposition des assistantes sociales du secteur d'interroger les bénéficiaires eux-mêmes sur la manière dont ils souhaitent être aidés. Très rapidement, l'idée d'une épicerie sociale a émergé.

"Aller quémander à la banque alimentaire, c'est un peu honteux. Alors qu'à l'épicerie sociale, on sait ce qu'on doit acheter et on sort de la monnaie", explique Nadia M., mère de famille de 54 ans, installée à Mandeure.

Le projet a donc été soumis aux élus de Mathay et Mandeure qui ont approuvé. C'est ainsi que l'association "les paniers solidaires" a vu le jour. Une ancienne librairie, propriété de la ville de Mandeure, est proposée. Un local de 150 mètres carrés avec vitrine qui fera l'objet de travaux pour un montant de 25 000 € réalisés par les services techniques de la ville de Mandeure.

L'association "les paniers solidaires" est à la recherche de bénévoles et surtout de fournisseurs pour garnir ses étals. Une aventure enthousiasmante pour Christelle Cassard, la présidente de l'association. "Moralement pour les familles, c'est beaucoup plus aisé de se présenter quand on paye de la nourriture que quand on la donne".

Mais l'épicerie sociale et solidaire veut aller plus loin, en devenant un lieu de rencontre et d'échanges. Et pour encourager ces échanges, l'association demande une petite contrepartie aux clients bénéficiaires. Elle leur propose de venir avec un petit projet de vie : une facture à payer, une idée de vacances, une démarche de recherche d'emploi. L'association s'engage à les épauler et les accompagner dans ce projet.

200 bénéficiaires sont concernés sur les deux commune de Mandeure et Mathay (7000 habitants). D'autres publics comme les personnes âgées, les travailleurs pauvres, les étudiants, pourront bénéficier de l'épicerie sociale, ouverte deux demi-journées par semaine et qui débouchera sur la création d'un emploi. A plus long terme, des ateliers pourront être proposés comme cuisine, informatique, bricolage, lecture écriture, jardin potager. Etc...

Présenté par Christophe Beck, sur France Bleu Belfort-Montbéliard, mercredi 1 juin 2016

https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-paniers-solidaires-une-epicerie-sociale-pour-sortir-de-l-assistanat-1464804815

Association "les paniers solidaires", domicilié à la mairie de Mandeure,

34, rue de la libération, 25350 Mandeure

03 81 36 28 30

Présidente : Christelle Cassard, 17 rue de la papeterie ; 25350, Mandeure

tel : 09 54 34 87 59 

Or gris n'a pas pu avoir le contact au téléphone, et semble que le projet soit encore en construction. C'est une idée superbe !!!

Une épicerie sociale pour sortir de l'assistanat au Pays de Montbéliard – 25 -

Ilustration des problèmes d'approvisionnement  d'une épicerie solidaire : 

 

Dernières infos de l’épicerie solidaire de La Mutualité Bourguignonne de Montbard :

Depuis plusieurs mois nous faisons des demandes de produits et nous en recevons très peu, principalement des produits secs, nous n’avons plus que quelques produits : lentilles et légumes en boite

La banque de Dijon nous avait promis de nous livré  des produits surgelés, il y a plus de 2 mois, nous avons acheté un grand congélateur, mais aucune livraison à ce jour…

De même pour la viande ou poisson et rarement du fromage…

Nous sommes inquiets pour les prochains mois pour le lait , les pâtes ….pour nos bénéficiaires

A chaque commande nous recevons en quantité : huile, farine  sucre…et non ce que nous avons commandé

Une fois par semaine nous avons un approvisionnement en légumes, fruits et une dizaine de morceaux de viandes de l’épicerie de Quétigny prés de Dijon avec la quelle nous sommes associés

Pour l’instant les bénévoles et l’ESAT de Montbard assurent 4 ramassages dans certains magasins, mais cela concerne principalement les laitages, de la charcuterie ou leur reste de chocolats

Voici notre liste de problèmes rencontrés à ce jour.

Annie Salembier, bénévole à l’épicerie et administratrice à l’Or Gris

Commenter cet article