Lysbox : Quand la télégestion facilite le maintien à domicile – Centre - 45 -

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

Pour piloter au plus près les interventions au domicile des personnes âgées, le département du Loiret a créé Lysbox, son dispositif de télégestion. Après une expérimentation en 2014, plus de 7.000 bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) sont déjà équipés en 2015.

"Grâce au boîtier Lysbox, les aidants, la famille, les structures d’aide à domicile et le conseil départemental peuvent suivre à distance les interventions au domicile des bénéficiaires de l’APA et s’assurer que le dispositif d’aide à la personne fonctionne bien", explique la vice-présidente du conseil départemental, Alexandrine Leclerc.

    S’inspirer de ce qui se fait ailleurs pour innover localement

Le contrôle d’effectivité mis en place dans d’autres départements grâce à des dispositifs de télégestion a permis de générer entre 5 et 15% d’économies. S’inspirant de ces retours d’expériences, le conseil départemental du Loiret a décidé en mars 2013 d’imaginer une solution novatrice. L’une des préoccupations étant de faire en sorte que le dispositif réponde aux besoins de l’ensemble des acteurs en présence. Le projet a été préparé dans des groupes de travail impliquant les 70 structures d’aide à domicile œuvrant dans le département (663.000 habitants). Tous ont planché sur le système de facturation ou l’amélioration du service. Grâce aux économies attendues, le conseil départemental souhaite offrir de nouveaux services aux usagers.

    Piloter l’APA au plus près pour financer au plus juste

A chacun de leur passage au domicile des bénéficiaires de l’APA, les personnels d’aide à domicile badgent via le boîtier Lysbox. Les informations transmises sur un portail internet, sont accessibles aux bénéficiaires de l’APA, leur famille, aux structures d’aides à domicile et au conseil départemental. Tous peuvent ainsi suivre les interventions au domicile. "Les familles peuvent avoir un retour en temps réel et contribuer ainsi au contrôle d’effectivité sur les aides", indique la directrice des ressources déléguées au conseil départemental, Sandrine Sobiepanek. Autre avantage de la Lysbox : le lissage des heures d’un mois sur l’autre. Concrètement, un usager ayant droit par exemple à 10 heures d’aide à domicile par mois, et qui n’en utiliserait aucune en raison d’une hospitalisation, peut les reporter à plus tard, et bénéficier de 20 heures le mois de son retour au domicile.

    Avantages pour les professionnels et 70 structures de services convaincues

Le lissage des heures financées par l’APA simplifie l’organisation de la répartition des heures de travail pour les structures de services d’aide à domicile. De plus, la procédure comptable est accélérée, passant de 3 semaines à moins de 5 jours. Ces avantages ont convaincu les structures de l’intérêt de la Lysbox, alors qu’elles auraient préféré un système de télégestion auto-administré via des smartphones pour le personnel. Le département, qui souhaitait pouvoir administrer les horodatages, a mis gratuitement à disposition de chacune des 70 structures du territoire un système de télégestion Lysbox. "Aujourd’hui, la simplicité d’utilisation pour les intervenants, à qui il suffit de passer le badge devant le boîtier, a convaincu les structures des bienfaits de Lysbox. Elles proposent même de l’utiliser dans le domaine de l’enfance", se félicite la directrice.

    Déploiement en bonne voie et partenariat avec La Poste

Grâce à une convention entre le département et La Poste, les facteurs sont formés pour installer le boîtier au domicile des bénéficiaires APA et d’en expliquer le fonctionnement aux personnels des services à domicile. Tout est gratuit pour le bénéficiaire de l’APALe taux de refus des personnes âgées est de seulement 5% en 2014 ; mauvaise compréhension du dispositif, peur des ondes... La possibilité de lisser des heures est un argument de poids. Le département mise également sur les avantages annexes pour convaincre les personnes réticentes : consultation en ligne de ses droits en temps réel sur l’espace-usager, et bientôt accès à des documents dématérialisés. De plus, les structures d’aide à domicile proposent aujourd’hui d’accompagner leurs usagers.

    Evolutions à venir

Deux nouveaux services aux usagers doivent encore être mis en œuvre. Le boîtier est déjà équipé d’un bouton d’appel et d’un capteur de température, et le département réfléchit encore aux services à y adosser. Une expérimentation sur les possibilités de mutualiser et coordonner les différents intervenants au domicile est en cours dans le secteur de Montargis pour les services infirmiers à domicile (SIAD). Elle est financée par l’ARS"Pour l’heure, nous continuons la démarche qualité et les ajustements pour améliorer encore les résultats", conclut la vice-présidente.

    Succès de Lysbox

Lysbox a remporté de nombreux prix : trophée européen de l’innovation territoriale Ruralitic 2014, prix Gazette des communes-GMF 2014 et SFR collectivités.

Publié par Mairie Conseil le 26 octobre 2015

http://www.mairieconseils.net/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250269535337

Commenter cet article