Le réseau francophone des villes amies des aînés, c'est quoi ?

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

Le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés est une association qui a été créée en 2012. Dès 2013, elle a été reconnue comme étant officiellement affiliée à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui est à l'initiative du réseau mondial Villes et Communautés Amies des Aînés. Le Réseau Francophone accompagne les villes dans la démarche Villes Amies des Aînés initiée par l'OMS, en partie en leur proposant des outils tels que le Guide Français des Villes Amies des Aînés ou encore ce site Internet.

Il offre également l'opportunité de communiquer avec les autres villes déjà engagées dans cette dynamique via un partage d'expérience. Des liens privilégiés se tissent entre certaines villes, du fait de leur proximité géographique ou encore de leur taille par exemple, ce qui fait du RFVAA un réseau de solidarité et d'entraide. Le Réseau Francophone a également pour objectif de valoriser les actions entreprises dans les Villes Amies des Aînés et de proposer l'organisation d'événements nationaux et régionaux.

    Projet et objectifs :

S’interroger sur le vieillissement des populations afin de mieux répondre aux défis de la transition démographique en cours et mieux vivre dans nos territoires urbains est un défi majeur pour le XXIème siècle.

C’est pourquoi, en 2010, l’Organisation Mondiale de la Santé a incité les villes à mieux s’adapter aux besoins de leurs aînés, de façon à exploiter le potentiel que représentent les personnes âgées pour l’humanité.

La volonté des acteurs francophones impliqués est d’adapter nos villes, nos municipalités et EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à une population vieillissante, prévoir des services et structures accessibles à tous, optimiser l’accès aux soins de santé, sécuriser l’espace public, tenir compte des différences et des besoins de chacun.

Pour y parvenir le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés s’attache à :

- Développer au niveau francophone le réseau international des Villes Amies des Aînés de l’OMS,

- Favoriser les échanges d’informations et de bonnes pratiques entre les acteurs,

- Favoriser les liens et les débats sur le programme Villes amies des aînés,

- Être force de proposition auprès des pouvoirs publics,

- Créer les conditions d’une meilleure adaptation de la ville aux aînés,

- Informer et conseiller les acteurs désireux de rentrer dans la dynamique de l’OMS,

- Organiser et participer à des évènements valorisant la démarche Villes Amies des Aînés,

- Mettre en place des outils de réflexion, d’évaluation et d’action sur l’environnement bâti et social des seniors.

_____________________________________________________________________________

Le Réseau francophone des villes amies des aînés ( RFVADA ) en coopération avec le REIACTIS organise le 11 février à Lausanne le symposium international thématique :

"Vieillissement et territoires : Quels enjeux pour demain ?"

Or Gris y sera présent, et vous a annoncé la rencontre :  http://www.or-gris.org/2016/01/vieillissement-et-pouvoir-d-agir-entre-ressources-et-vulnerabilites-colloque-a-lausanne.html

ndlc : malgré son nom, l'association  a quelques petites villes ou bourgades rurales. Au Québec, ils s'appellent "Villes et communautés amies des ainées…" on se sent plus concerné !!!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article