A propos des 3 salons parisiens, Silver-économie, aide à domicile et Solulo des 24 au 26 novembre 2015

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

Les salons, Silver-économie, aide à domicile et Solulo se tenaient à Paris du 24 au 26 novembre 2015.

Michel Cadierges, pour l'UTR du Lot (syndicat CFDT des retraités du Lot) les a visité et en a tiré des réflexions très pertinentes. Or Gris y est aussi passé, ciblant la visite sur des exposants repérés comme ayant une démarche territoriale participative.

Ces approches sont complémentaires, elles donnent les tendances actuelles et ciblent des initiatives porteuses

Principaux éléments de la note de réflexion de Michel Cadierges sur ces 3 salons,

avec quelques ajouts d'Or Gris.

Préalable : Compte tenu du nombre de stands et de conférences, ce compte rendu est partiel, mais normalement non partial.

1 – Importance des services à la personne et accès aux nouvelles technologies

- Les stands étaient très variés, mais ceux liés au service à la personne étaient les plus nombreux (c'est aussi des lieux d'embauche). Suivent les résidences services (onéreuses) et le matériel sanitaire, les avancées des nouvelles technologies…

- Les stands service à la personne sont dominés par la vague des grands groupes proposant leur développement par la franchise : 26 enseignes présentes de façon imposante sur ce créneau.

  • Les unes concernent l'entretien du domicile (ménage, repassage,…) comme « SHIVA », ou « adèle »
  • D'autres cherchent à offrir une gamme très large (ménage, garde enfant, jardinage, bricolage..) comme « Centre services » ou « tout à dom », « axeo »
  • Enfin certaines se lancent dans l'accompagnement social hors plan d'aide départemental comme « Senior compagnie » qui promeut une gamme de service très large (activités de loisirs, prise de repas, aide administrative, etc.)
  • Il y a enfin la « Maison des services à la personne » promeut auprès de professionnels déjà établis, l'élargissement de leurs prestations.http://www.mdsap.fr/apropos/presentation.php?PHPSESSID=adcafda2de6ac236a16d61847dc4e0bd

- Pour les services à la personne, Il existe 3 procédures « qualité » et certification, notamment avec une charte de qualité sur les services à la personne. A quelques exceptions (mdsap, age d'or,…) personne n'y fait référence. Pour plus de détails voir le site « http://www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne/la-qualite-dans-secteur-des-services-a-la-personne »).

- Plusieurs entreprises françaises méritent d'être valorisées sur l'accès aux nouvelles technologies pour les  personnes âgées, au lieu de les laisser se décourager avec les claviers et l'Internet…

  • Doro (« http://www.doro.fr/ ») développe des appareils téléphoniques simplifiés de qualité et se lance maintenant dans la téléassistance.
  • Ardoiz, une tablette sur mesure pour les seniors, lancé par le groupe La Poste, avec mise en service à domicile et accompagnement à la prise en main de la tablette. Cela fait parties des initiatives de La Poste dans la Silver Economy et parmi les services aux personnes âgées, comme l'opération "bonjour facteur " et les visites aux personnes isolées en milieu rural.
  • Tikeasy (http://www.tootifamily.com/) entreprise nantaise qui développe également des tablettes très simples et qui a gagné le marché de la poste pour être diffusé dans les bureaux de poste. Ils utilisent la reconnaissance vocale, pour l'écriture de textes.
  • Ordissimo (http://www.ordissimo.com/fr/) qui développe une gamme d'ordinateurs simples.
  • Facilotab (http://www.facilotab.com/) qui développe des tablettes très simplifiées.
  • M@do ( http://bienvieillirchezmoi.fr/) créé par la fondation des caisses d'épargne. : L'Epahd à domicile, Après l'avoir expérimentée en Corrèze, cet organisme généralise la prestation que l'on peut qualifier d'ensemblier. Il s'agit dans les fait de rendre cohérent les interventions sociales et annexes et de compléter les prestations.

2- L'évolution et le développement des techniques est impressionnant.

- La télé- assistance fait des progrès importants : Tous les prestataires proposent des systèmes de géolocalisation, de détection de chute, etc. (ex Présence Verte) ; Le pilulier connecté fait son apparition ;

- La domotique fait des progrès remarquables : Les grands groupes comme Legrand ou Saint Gobain offrent une gamme de produits simplifiés et connectés : Détecteurs de mouvement et de chute, commande à distance, contrôle d'accès, programmation de scénarios de vie (activation du chauffage, ouverture des volets, allumage des lumières...). Il faut noter la démarche partenariale, participative et liée au territoire de Legrand dans la Creuse depuis plus de 10 ans, avec le CG, la Région Limousin, les seniors eux même

- Les objets connectés continuent à se développer :

  1. objets portés servant à enregistrer des données à l'état de forme ou de santé…intégrant géolocalisation et détection des chutes.
  2. Mobiliers connectés ;
  3. Outils de gestion et de suivi des prestations liées au maintien à domicile d'une personne fragilisée.
  4. Quelques exemples : la serrure connectée, le cahier de liaison numérique pour les intervenants à domicile accessible par le téléphone pour les proches et les professionnels. (ex : domi connect ou Domatel mobile), les piluliers connectés...
  • Le monte escalier est un des créneaux en grand développement !!!

- La robotique, se développe dans plusieurs directions : robots ménagers (les aspirateurs sont un créneau en plein développement), aide au déplacement (voiture sans chauffeur et exosquelette), les robots compagnons à la technologie acquise, mais au stade des recherches sur l'utilisation. La téléprésence en lien avec la téléassistance, des robots assistants d'aides soignants…

- Les résidences services sont l'objet de propositions d'investissements. La loi 3 A prévoyant un label spécifique, de grands groupes (ex Domitys) recherchent des investisseurs. Comme les collectivités locales limiteront leurs investissements au prétexte de baisse des dotations de l’État, et que le secteur associatif à peu de fonds propre à investir, il faudra s'appuyer sur des fonds privés pour développer les résidences services.

- Le concept d'habitat universel progresse. Il s'agit de penser l'aménagement intérieur pour le rendre accessible à toutes les catégories de la population. La domotique contribue à faciliter la vie des résidents en facilitant l'utilisation des techniques.

- Sans surprise : pas d'exposant sur l'habitat intergénérationnel, l'habitat partagé, collectif, etc…On vous prend en charge, on vous vend des produits, mais on ne vous demande pas d'etre acteur…Ce qui n'étonne personne…

3 - La situation des aidants est bien prise en compte…par le milieu associatif !!!

De nombreux réseaux existent, plus ou moins spécialisés. Une aide précieuse pour les personnes accompagnants des aînés fragilisés. Quelques sites :

  1. « http://www.aidants.fr/
  2. http://www.vivonsbienvivonsmieux.fr/
  3. http://www.lamaisondesaidants.com/
  4. http://www.avecnosproches.com/
  5. http://www.franceparkinson.fr/

4 – Il est important de s'emparer du sujet : organisations syndicales, associations, collectivités locales, …

  • pour la question de la prise en charge des salariés de ces emplois de services, salaires, qualification, démarche collective, etc…
  • pour une vision territoriale des démarches en partenariat avec les collectivités locales et la société civile
  • pour une construction participative de nouveaux produits impliquant les seniors eux même, un développement pour et par les seniors.

Pour ensavoir plus sur lasilver economy, consultez les sites :

  • « http://www.silvereco.fr/ » pour mieux connaître les différents secteurs et acteurs de la silver économie »
  • « http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/ » qui permet de connaître les politiques nationales et départementales en direction des personnes âgées.

ps : merci Michel pour ton travail

Publié dans Services

Commenter cet article