Bondues: rue Péri, un projet de béguinage innovant Nord- 59 -

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

 

Il y a quelques années, un premier projet avait été contré par une pétition de riverains. Les choses ont bien changé, puisque le futur béguinage, rue Péri à Bondues, semble faire l’unanimité. Alors que les demandes affluent déjà, le chantier de 26 petites maisons à l’architecture classique a débuté en juin.

Certains s’y voient déjà. « Le programme a l’air d’intéresser beaucoup de monde », confirme Patrick Mazinghien, au service urbanisme de la ville. C’est que « le bailleur a proposé des logements qui répondent aux besoins des personnes, notamment des couples, qui viendront s’y installer ». En l’occurrence, des maisons type 2 et type 3, à l’architecture traditionnelle, particulièrement bien intégrées dans l’environnement « semi-rural », pourrait-on dire, de ce secteur de Bondues.

« La rue Gabriel-Péri, ce n’est pas très loin du centre-ville, et en même temps un peu à la campagne. C’est un endroit un peu privilégié, dans une voie où il y a peu de trafic automobile », résume Patrick Mazinghien. Un havre, où les riverains n’étaient pas prêts à voir fleurir n’importe quel projet… « C’est un site qui a fait l’objet de pas mal de vicissitudes, se souvient Arnaud Delannay, directeur général du bailleur Notre Logis. Un premier projet, il y a quelques années, avait suscité une pétition qui avait recueilli 600 signatures. »

Aujourd’hui, tout cela est oublié, et c’est avec une certaine fierté que Patrick Delebarre a présenté succinctement le nouveau projet à la population lors de la dernière cérémonie des vœux. Le maire voit dans ce projet l’occasion « de trouver des pistes d’innovation sur la manière de bien vivre ensemble ». Signe encourageant : en fin d’année dernière, les habitants du quartier avaient réservé un très bon accueil à cette nouvelle mouture, lors d’une réunion.

Cerise sur le gâteau, le programme permettra à la ville d’augmenter son nombre de logements sociaux, et de se rapprocher un peu plus de l’objectif légal de 25 % en 2025. En outre, comme souvent, deux parcelles sont laissées libres sur place, cette fois pour de l’accession privée à la propriété.

«Créer du lien»

Ce béguinage sera composé de 26 logements de type 2 et 3, des petites maisons « tantôt en rez-de-chaussée uniquement, tantôt avec un étage ». L’ensemble sera organisé autour d’une petite place centrale, où les gens « pourront se croiser, se parler ». « Ce sera la place du Banc des Amis, révèle Arnaud Delannay. J’ai vu ce nom dans le Midi, lors de vacances. J’ai trouvé que ça correspondait bien à l’idée qu’on s’en faisait. On va mettre des bancs, sur cette place, et aussi une boîte aux lettres. Ce sera un lieu de vie, de rencontres. » L’organisation du béguinage a été pensée de cette manière, à tel point que « depuis leur cuisine, en regardant par la fenêtre, les habitants du béguinage auront vue sur cette place ». Le directeur de Notre Logis décrit encore « des espaces verts généreux, des écopâturages avec des animaux pour entretenir les pelouses. C’est de la vie, tout ça, ça peut attirer les enfants par exemple, qui viendraient donner à manger aux animaux. Ça crée du lien »

PUBLIÉ LE 15/02/2015 dans La Voix du Nord

http://www.lavoixdunord.fr/region/bondues-rue-peri-un-projet-de-beguinage-innovant-ia22b50033n2662189

Et oui, même les constructeurs s'y mettent !!

L'offre change…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article