Hommage à Madeleine Hersent

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

 

C’est avec stupeur et tristesse que nous avons appris la mort accidentelle de notre collègue et amie Madeleine Hersent. Madeleine est une des pionnières de l’Economie Solidaire en France.

Elle a créé et dirigé à partir de 1983 l’ADEL (Agence de Développement de l’Economie Locale) dont l’objectif central était « de faire (re)connaître les capacités de tous les publics à porter des initiatives économiques viables et porteuses de solidarité. » En tant que sociologue elle ne distinguait pas la pensée de sa concrétisation et ses écrits sont empreints de ce souci de rendre visibles les initiatives de développement local. Elle soutenait notamment celles des femmes de quartiers populaires avec lesquelles elle bataillait pour leur aboutissement. Convaincue que l’économie solidaire n’est pas un secteur spécifique d’activité économique mais un principe politique de démocratie et de justice sociale, transversal et applicable à l’ensemble de la société, elle encourageait à la fois l’autonomie des femmes pour échapper à la dépendance financière et leur organisation au sein de collectifs solidaires. Madeleine était une personne déterminée, et pugnace et l’a démontré en contribuant jusqu’à ces derniers jours au chantier de transformation sociale que les membres du Mouvement pour l’Economie Solidaire ont entrepris depuis plus de 20 ans.

Membre fondatrice de l’Inter Réseau de l’Economie Solidaire (IRES), puis du Mouvement pour l’Economie Solidaire (MES), formalisation du réseau en 2002, elle en a assuré la co-présidence de 2003 à 2007 et le représentait auprès du Labo ESS. Elle était présente au Congrès organisé par le MES en juin 2015 à Toulouse pour l’anniversaire du premier manifeste en 1995, en faveur de l’Economie Solidaire, dont elle avait été une signataire. Elle y avait présenté avec Arturo Palma Torres leur dernier ouvrage, « L’économie solidaire en pratiques »conçu comme un témoignage par leurs responsables de la diversité des mises en œuvre d’initiatives économiques et solidaires de proximité.

Peu sensible aux hochets du pouvoir, et en accord avec ses convictions profondes, elle avait refusé la Légion d’Honneur qui lui avait été attribuée, considérant que l’œuvre de sa vie était avant tout collective et non individuelle.

Les obsèques de Madeleine qui se tiennent le Mercredi 16 septembre, à 13h30, au cimetière de Grimouville, situé à Regnéville (50), La Manche, Basse Normandie.

Toute l’expression de notre solidarité auprès de sa famille et de tous ceux qui ont bénéficié au cours de leur vie d’échanges solides, constructifs et chaleureux avec cette belle personne.

Texte du MES Mouvement d'Économie Solidaire, en hommage à Madeleine Hersent, signé par Bruno Lasnier et l’APEAS, Josette Combes et NOVETAT, Arturo Palma Torres et le CRIDA, Patricia Coler et l’UFISC, Pascal Gourdeau et l’ARDES, Gérard Dechy et l’APES, Bérénice Dondeyne et l’ADEPES, Marie Laure Jarry et le CRESOL, François Bernard et Alicecoop, José DHERS et le CESIF, Marianne Blin et les PILES, Luc de Larminat et OPALE, Emmanuelle POIX et le CREDIS, Christine Masounabe et SEL’idaire, Annie Berger et Muriel Jean.

http://www.le-mes.org/Hommage-a-Madeleine-Hersent.html

Hommage à Madeleine Hersent

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article