Avec "Faire compagnie", l'entraide entre voisins s'organise dans les Portes du Morvan – Bourgogne – 58 -

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires

L’un des objectifs prioritaires des élus de la communauté de communes des Portes du Morvan en matière de politique sociale est la lutte contre l’isolement. Ils ont amorcé, via le centre social intercommunal, une dynamique pour lancer un réseau d’entraide entre voisins. Une initiative qui s’appuie sur un dispositif plus large de solidarité.

"Le lancement du réseau d’entraide entre voisins s’inscrit dans le programme 'Faire compagnie', une organisation de la vie sociale et des solidarités plus large, mise en route depuis 2008, au moment où le territoire s’est intéressé à la notion de 'design des services'", explique Fabien Bazin, vice-président délégué à l’Autonomie, solidarité, nouvelles sociabilités et citoyennetés de la communauté de communes des Portes du Morvan (10 communes, 4000 habitants).

Aider les personnes isolées à franchir le premier pas pour entrer en relation

Tout est parti d’un constat : le plus difficile pour les personnes isolées est de faire le premier pas. D’où l’idée de réaliser un prototype de plate-forme de mise en relation, par internet comme par téléphone (www.fairecompagnie.fr).

Les volontaires s’inscrivent sur la plateforme au titre de "Voisins actifs"pour proposer un appui bénévole à tous ceux qui en font la demande. A côté de ces offres gratuites, une rubrique "Voisins pro actifs" est consacrée aux professionnels du territoire (artisans, commerçants, hors profession médicale évidemment). Cette offre complémentaire permet de trouver des solutions quand la demande est complexe et dépasse le cadre d’un simple coup de main. La coexistence de ces deux types de services - bénévole d’un côté, professionnel de l’autre - est très clairement explicitée grâce à des rubriques bien séparées.

Dispositif facile d’utilisation

Mettre en place un réseau social rural et numérique semble un pari osé quand il s’adresse notamment à des personnes âgées isolées. Les concepteurs ont été vigilants.

Il fallait d’abord que le site internet soit accessible à tous : pour cela, le centre social s’est appuyé sur la mission numérique du Pays Nivernais Morvan, qui a élaboré un cahier des charges en mettant l’accent sur l’ergonomie et la simplicité de navigation. Par ailleurs, les personnes âgées ont la possibilité de faire appel au réseau d’entraide par téléphone via un numéro d’appel gratuit.

Un poste de manager de réseaux sociaux pour l’animation du réseau

Il fallait également compléter ce réseau par un solide dispositif d’animation. Un poste de manager de réseaux sociaux a été créé sur un statut emploi d’avenir, avec de larges missions.

Au-delà de l’animation de la plateforme numérique et téléphonique, l’animateur visite en effet les personnes à domicile, organise les "cafés des voisins actifs", anime des goûters intergénérationnels et assure des transports en mini-bus pour ces différents événements. Quand il a connaissance d’un besoin non exprimé sur la plate-forme, il appelle directement l’un des voisins actifs. Enfin, pour rassurer les personnes âgées, il est présent quand deux personnes sont mises en relation par ses soins et se rencontrent pour la première fois.

Un service encore en période de maturation

L’inauguration du réseau a eu lieu à l’automne 2014 lors de la "Fête des savoirs", un événement organisé par une association partenaire. Des saynètes jouées par des enfants ont mis en scène des situations concrètes : organiser une belote, prendre des nouvelles de son voisin par téléphone, aider aux devoirs des enfants… Moins d’un an après le lancement, 150 personnes se sont inscrites comme voisins actifs et 80 personnes isolées sollicitent régulièrement le service.

"La plate-forme a reçu 1.300 visites depuis sa mise en service, ce qui témoigne d’une bonne visibilité. 135 personnes suivent le programme sur Facebook", témoigne le Community Manager du réseau, Nicolas Wiorogorski. En 2015, l’animateur est plus que jamais un pilier du réseau, indispensable pour aider les personnes isolées à exprimer leurs besoins et valoriser les gestes des voisins actifs.

"Faire compagnie": un dispositif qui se renforce au fil du temps

Le programme "Faire compagnie" a été conçu dans le cadre d’un stage de fin d’études en 2008, lorsque le territoire a souhaité appliquer les méthodes du design aux politiques publiques pour mieux comprendre les enjeux du "vivre ensemble".

Une enquête via des entretiens en face à face avec les acteurs institutionnels, associatifs, des personnes isolées et des personnes très actives dans la communauté, ont permis bien comprendre les usages et modes de vie. En 2012, le centre social avait commencé par mettre en place pour les personnes âgées des visites de convivialité à domicile par des jeunes en service civique, ainsi que le prêt de tablettes numériques et l’accompagnement à l’utilisation. En 2015, le parc se monte à 21 tablettes (lire aussi "Papot'âge et part'âge... les jeunes s'ouvrent aux personnes âgées isolées, avec livres et tablettes (58)").

Sophie Daguin, L’Œil à la Page, publié 14 septembre 2015,dans la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info.

http://www.mairieconseils.net/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250269365618&nl=1

 

CONTACTS

Communauté de communes des Portes du Morvan, 12 place François Mitterrand ; 58140 Lormes

Tél. : 03 86 22 54 48 ; ccportesdumorvan@yahoo.fr

Fabien Bazin : Vice-président délégué Autonomie, solidarité, nouvelles sociabilités et nouvelles citoyennetés ; fabien-bazin@orange.fr

Centre Social Intercommunal des Portes du Morvan, Quartier Henri Bachelin ; 58140 Lormes ; Tél. : 03 86 22 85 47

Nicolas Wiorogorski ; Community manager "Faire compagnie" ; centre.social.lormes@wanadoo.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article